Jambalaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jambalaya
Image illustrative de l’article Jambalaya
Jambalaya traditionnel

Lieu d’origine Louisiane, Provence
Ingrédients riz

Le jambalaya, ou jumbalaya, est une spécialité culinaire à base de riz, emblématique de la Louisiane aux États-Unis, mais que l'on retrouve aussi en Provence.

Dans sa version nord-américaine, il recouvre une multitude de recettes de viandes à base de riz, toutes très épicées, telles que le riz créole Jumbalaya, avec du jambon et des saucisses, des gambas ou des huîtres, ou le Me-o-My-O Jumbalaya, avec du bœuf.

En Provence, le jambalaia se prépare avec de la volaille et du riz au safran. La recette est notamment décrite par René Jouveau[1], dans son ouvrage sur la cuisine provençale, ainsi que par Frédéric Mistral dans Lou Tresor dóu Felibrige.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le provençal jambalaia désigne, selon Frédéric Mistral, un « ragoût de riz avec une volaille » et, au figuré, un méli-mélo[2]. La première occurrence écrite connue de ce mot se trouve dans un poème en provençal de 1837 écrit par Fortuné Chailland, Leis Amours de Vanus vo Lou paysan oou théâtré[3]. C'est cette étymologie qui est retenue par certains dictionnaires anglophones, notamment l’Oxford English Dictionary[4].

Certaines étymologies populaires existent. Ce pourrait être un mot d’origine séminole, repris par les Acadiens et signifiant « fête ». Il pourrait aussi venir du créole des esclaves de Louisiane « jambon à la ya », où ya signifie « riz », comme en Afrique de l'Ouest, ou pourrait venir de l'influence de la langue créole en Louisiane, soit en français « jambon à l'Aya », Aya est un prénom féminin de la langue akan parlée au Ghana et en Côte d'Ivoire.

D'après certains historiens, le plat est apparenté à la paella espagnole.

Culture[modifier | modifier le code]

Dans la culture des États-Unis, ce plat est la signature de l’État de Louisiane. D'après Rita et Richard Collins, la ville de Gonzales, dans la paroisse de l'Ascension, en est la capitale mondiale[5].

Le plat est si connu et aimé que, en 1952, le chanteur Hank Williams a utilisé une mélodie cajun pour écrire en français cadien, un français parlé en Louisiane, une ode à ce plat, et aux gens qui en mangent : Jambalaya (On the Bayou). Elle a été interprétée par Eddy Mitchell dans son album intitulé Jambalaya, paru en 2006.

Le plat est préparé dans le jeu vidéo Cyberpunk 2077 par River et V lors de la mission Following the River.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Jouveau, La Cuisine provençale de tradition populaire, éditions Jouveau, p. 140.
  2. Frédéric Mistral, Lou Tresor dóu Felibrige, vol. II, (lire en ligne), p. 152.
  3. Fortuné Chailan, « Lou Païsan au tiatre », sur Centre international de l'écrit en langue d'Oc (consulté le ).
  4. (en) « Jambalaya », sur oxforddictionaries.com (consulté le ).
  5. (en) John Ayto, The Diner's Dictionary: Word Origins of Food and Drink, Oxford, Oxford University Press, 2012 [2e éd.] (1re éd. ) (ISBN 978-0-19-964024-9 et 978-0-19-174443-3, OCLC 840919592, présentation en ligne), p. 185, (lire en ligne, consulté le 22 septembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :