Baie de Jamaica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jamaica Bay)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jamaica.
Baie de Jamaica
Carte de Jamaica Bay avec les aires protégées en vert.
Carte de Jamaica Bay avec les aires protégées en vert.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau des États-Unis États-Unis
Subdivisions
territoriales
État de New York
Ponts Joseph P. Addabbo Memorial Bridge
Cross Bay Veterans Memorial Bridge
Marine Parkway-Gil Hodges Memorial Bridge
Géographie physique
Type Baie
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 40° 37′ 04″ N 73° 50′ 33″ O / 40.617778, -73.842540° 37′ 04″ Nord 73° 50′ 33″ Ouest / 40.617778, -73.8425
Superficie 100 km2
Profondeur
· Moyenne 4 m
Salinité 20,5 à 26 g.L-1

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Baie de Jamaica

La baie de Jamaica est une baie des États-Unis située au sud-est de la ville de New York, dans le sud-ouest de l'île de Long Island, à cheval entre les arrondissements de Brooklyn et du Queens. Elle est bordée au nord-est par l'aéroport international de New York-John F. Kennedy, tandis qu'au sud, la baie est fermée par la péninsule de Rockaway qui la sépare de l'océan Atlantique.

La baie parsemée de quelques îles :

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la baie fut attribué par les Britanniques se rendirant maîtres de la région en 1664, qu'ils appelèrent Jameco en référence au indiens Jameco (ou Yamecah) qui vivaient sur sa rive nord et qui signifie « castor » en langues algonquines[1]. Ce même nom fut également donné au quartier de Jamaica situé au nord-est de la baie[2]. Cependant les cartes de la ville parues avant 1910 mentionnaient la baie sous le nom de Grass Bay, ce qui pourrait se traduire « Baie verdoyante ».

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Les marais salants de la baie servent d'habitat à de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs (rapaces, limicoles, etc…), ainsi qu'à diverses espèces d'animaux sauvage. La plupart des espaces aquatiques et des marais de la baie sont ainsi des espaces protégés depuis 1972. Toutes ces espèces se regroupent dans les rares espaces encore accessibles et viables de la baie, qui paye progressivement le lourd tribut de l'urbanisation. De plus, la pollution, bien qu'atténuée demeure un problème important, de même que la diminution progressive de la taille des marais, même si ce dernier phénomène est moins souvent mentionné.
Néanmoins, la baie constitue également une zone de pêche importante.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Major Mark Park, version du 16 décembre 2006.
  2. On aurait pu penser que ce toponyme ait été attribuer en référence à l'île de Jamaïque, dont les ressortissants sont très nombreux à résider dans le quartier de Jamaica, mais il s'agit là d'une pure coïncidence.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :