Jalil Naciri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naciri.

Jalil Naciri est un comédien français

Biographie[modifier | modifier le code]

Jalil Naciri naît d'un père parisien et d'une mère marocaine, tous deux commerçants[1].

Jalil Naciri mène de front une carrière entre théâtre (Les Lascars du showbizz ou Bleu à Lame), télévision (récurrent dans la série PJ) et cinéma (Taken de Pierre Morel, Munich de Steven Spielberg ou La Planque d'Akim Isker).

En 2003, il écrit et réalise une parodie de sitcom en milieu carcéral intitulé Le Shtar.

Acteur, scénariste, producteur, Jalil Naciri est le fondateur du mouvement populaire Alakis’ célébrant la culture des quartiers populaires.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Le Shtar (série) de Jalil Naciri : Kiko Tandjak
  • 2003 : L'Adieu, téléfilm de François Luciani : Farid
  • 2004-2009 : PJ (série) de Gérard Vergez : lieutenant Rayann Bakhir (également deux autres apparitions, antérieurement dans la série : Azouz Merzaoui et DJ Nadir)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Les Lascars du Showbiz
  • Bleu à lame

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claire Diao, « Jalil Naciri, cinéma soul et funky », sur bondyblog.fr,‎ 11 octobre 2014 (consulté le 11 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]