Jalal Zolfonoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jalal Zolfonoun
Jalal Zolfonon.jpg
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Nationalité
Activités

Jalal Zolfonoun ou Jalal Zoufonoun (جلال ذوالفنون), (né en 1937 à Abadeh, Iran, mort le 18 mars 2012[1]) est un musicien traditionnel iranien. C'est un joueur de setâr bien connu qui a participé à de nombreuses formations.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jalal Zolfonoun a reçu son apprentissage de son père Habib Zoufonoun et de son frère aîné Mahmoud Zoufonoun sur le târ et le violon.

À 13 ans, il suit les cours de l'école nationale de musique iranienne sous la direction de Ruhollah Khaleghi et Musa Khan Maroufi. Il y étudia la composition pour le târ, le setâr n'étant guère considéré en ce temps. À 30 ans, il suivit l'enseignement au setâr des maîtres Nour Ali Boroumand et Daryoush Saffat à la Faculté des Beaux-Arts de l'Université de Téhéran.

Méthodologie[modifier | modifier le code]

Dès lors, il se concentra sur cet instrument et proposa un ensemble de joueurs de setârs qui eut un franc succès avec un disque: Golehsadbarg (« fleur à cent pétales »). Il fut ainsi celui qui permit au setâr d'acquérir ses lettres de noblesse au sein de la musique iranienne savante, passant du dernier au premier rang ! Il a effectué de nombreuses tournées internationales et écrit une méthode: « Jouer du setâr / méthode d'apprentissage ».

Son fils Soheil lui emboîte le pas.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Golesadbarg
  • Atash dar Neyestan
  • Parand
  • Peyvand
  • Kord Bayat
  • Del Aavaa
  • Pearl Beads
  • Sheydaee
  • Mystic Journey

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]