Jakub Józef Orliński

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jakub Jòzef Orliński
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Tessiture
Genre artistique
Site web

Jakub Józef Orliński, né le à Varsovie, est un contreténor polonais. Il est également danseur de break dance[1].

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Jakub Józef Orliński étudie à l'université de musique Frédéric-Chopin de Varsovie et en sort diplômé d'une maîtrise en 2012. Dès 2011, il participe à des compétitions de chant lyrique en Europe et aux États-Unis et décroche des prix, notamment au Concours international de musique ancienne de Poznań (2011), au Concours international Rudolf-Petrák de Žilina (2012), au 6e DEBUT European Opera Singing Competition (Château de Weikersheim). En 2012, il suit la formation Akademia Operowa du Teatr Wielki, l'Opéra national de Varsovie. Il acquiert de l'expérience scénique au Collegium Nobilium (Varsovie) en interprétant les rôles de second sorcier dans Dido and Æneas et d'Ariel dans The Tempest, deux œuvres d'Henry Purcell. Entre 2014 et 2015, il chante les rôles principaux dans trois opéras de Haendel : Ruggiero dans Alcina au théâtre d'Aix-la-Chapelle et au Staatstheater de Cottbus et Narcisse dans Agrippina à l'Opera Kameralna (Varsovie). Il interprète Philippus dans Der Misslungene Braut-Wechsel oder Richardus I. de Georg Philipp Telemann au Stadttheater de Gießen[2]. Il s'agit d'une adaptation de Riccardo Primo de Haendel[1]. À l'opéra de Leipzig, il chante une série d'airs choisis de Henry Purcell dans le cadre d'un ballettabend.

En 2015, il devient élève chez Edith Wiens à la Juilliard School de New York et participe aux masterclasses de Pablo Heras-Casado où il interprète des œuvres de Cavalli, Dove et Haendel. Il remporte le premier prix de la Marcella Sembrich International Voice Competition[3] ainsi que celui de l'Oratorio Society of New York[4] en 2016. Il finit finaliste des Metropolitan Opera National Council Auditions (en), la compétition du Metropolitan Opera.

Durant la saison 2016/2017, il chante Messiah de Haendel au Carnegie Hall et des œuvres de Vivaldi et Haendel durant le Händel-Festspiele Karlsruhe (de).

En , il joue Orimeno dans Erismena au Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence avant de réitérer à l'Opéra royal du château de Versailles et au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis. À l'automne 2017, il chante le rôle titre dans Rinaldo de Haendel à l'opéra de Frankfort.

Il chante Il pomo d'oro (en)avec le Houston Symphony Orchestra et le Originalklang-Ensemble, ainsi qu'avec le chœur new-yorkais Musica Sacra. Il rejouera à l'Oratorio Society, lieu où il décroche un prix en 2015.

Il a été annoncé qu'il interprétera le Stabat mater de Pergolesi avec Katherine Watson à Paris en et Agrippina avec Joyce DiDonato en mai à Paris, Barcelone et Madrid.

En 2019, il reçoit le Gramophone Classical Music Award du meilleur jeune artiste[5].

En , il remporte le passeport de Polityka dans la catégorie musique classique pour 2019[6].

Succès à Aix-en-Provence et sur YouTube[modifier | modifier le code]

Son succès commence en durant la 70e édition du Festival d'Aix-en-Provence où il interprète le rôle d'Orimeno lors des représentations d'Erismena[7] de Francesco Cavalli. Il est alors invité dans une émission de France Musique à chanter Vedro con mio diletto, extrait de l'opéra Giustino de Vivaldi. À cette occasion, il demande des précisions au sujet du dress code, il lui est répondu : « c'est de la radio, personne ne te verra ». Au vu des températures estivales, il décide (et son pianiste également) de porter une chemise à carreaux, un short et des sneakers sans réaliser qu'il se produira devant un public et qu'une captation vidéo sera faite[8]. Au delà d'une interprétation parfaite de l'air, ce style sportif a contribué au succès de la vidéo sur YouTube qui comptabilise plus de 6 200 000 vues en octobre 2020, la plaçant parmi les vidéos de contreténors les plus regardées.

Break danseur[modifier | modifier le code]

Orliński est également break danseur et a participé à quelques compétitions. Au Red Bull BC One de Pologne, il finit à la quatrième place des cyphers[1]. Il finit deuxième des catégories Stylish Strike-Top Rock Contest et Style Control[1].

Il apparaît dans diverses campagnes publicitaires pour Levi’s, Nike, Turbokolor, Samsung, Mercedes-Benz, MAC Cosmetics, Danone et Algida[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) « About », Site officiel (consulté le 26 avril 2018)
  2. (de) « Jakub Józef Orliński », Badisches Staatstheater Karlsruhe (consulté le 26 avril 2018)
  3. (en) « A recital by Jakub Józef Orliński, countertenor and Michał Biel, piano », The Kosciuszko Foundation, (consulté le 26 avril 2018)
  4. (en) Polish Countertenor Jakub Józef Orliński, a Grand Finals Winner of the 2016 Metropolitan Opera National Council Auditions, Wins First Prize - Oratorio Society of New York, 28 avril 2016 [PDF]
  5. (en) Young Polish countertenor Jakub Józef Orliński with Gramophone’s 2019 Award
  6. (pl) Paszporty rozdane! Kultura jest naszym najważniejszym zasobem W imieniu Józefa Jakuba Orlińskiego Paszport odbiera jego mama. I reprezentowała go godnie, podkreślając, że syn jest zdolnym, ale i dobrym człowiekiem. Dorota Szwarcman zauważyła, że cała trójka nominowanych w tej kategorii jest jakoś związana z operą. „Nie był to rok Zenka Martyniuka, tylko całkiem innego śpiewu” – spuentowała.
  7. Erismena - Festival d'Aix-en-Provence
  8. Antonio Vivaldi Vedro con mio diletto from Il Giustino by Jakub Józef Orliński (counter-tenor) - YouTube, min 41 s

Liens externes[modifier | modifier le code]