Jakob Jud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jakob Jud
Defaut.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
SeelisbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Section de philologie de l'Institut d'études catalanes (d) (à partir de ), Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique (-)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jakob Jud, né le 12 janvier 1882 à Wängi dans le canton de Thurgovie et mort le 15 juin 1952 à Seelisberg dans le canton d'Uri, est un romaniste, linguiste et dialectologue suisse.

Avec Karl Jaberg, il est le coauteur de l’Atlas linguistique et ethnographique de l’Italie et de la Suisse méridionale (AIS).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l’université de Zurich, à Paris et Florence, Jud est professeur de linguistique romane de 1922 à 1950 à l’université de Zurich.

Il est spécialisé dans la dialectologie, l’étude du romanche et l’onomasiologie et est en particulier directeur de la revue scientifique Romanica Helvetica avec Arnold Steiger.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]