Jaime Castañeda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Castañeda Ortega est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Castañeda ; le second, maternel, souvent omis, est Ortega.
Jaime Alberto Castañeda Ortega
Image illustrative de l'article Jaime Castañeda
À l'arrivée de la quatrième étape de la Clásica Héroes de la Patria 2013.
Informations
Nom Jaime Alberto Castañeda Ortega
Surnom El Bananero
Date de naissance (28 ans)
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Équipe actuelle EPM-UNE-Área Metropolitana
Équipes professionnelles
2006-2007
2008
2009
2010-2011
2012
2013
2014
Lampre-Fondital
UNE-Orbitel
UNE-EPM
EPM-UNE
Colombia-Comcel
EPM-UNE
EPM-UNE-Área Metropolitana

Jaime Alberto Castañeda Ortega, né le à Chigorodó (département d'Antioquia) est un coureur cycliste colombien, membre de l'équipe EPM-UNE-Área Metropolitana, marié et père d'une fille[1].

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Champion de Colombie sur route espoirs en 2006, Jaime Castañeda a intégré l'équipe ProTour italienne Lampre-Fondital en juillet 2006. Il n'est pas conservé par cette équipe à la fin de l'année 2007 et rejoint l'équipe colombienne UNE-Orbitel[2].

Il participe au Tour du Colorado. Le , la 5e étape est animée par une échappée de quatre coureurs dont Andy Schleck. Ces derniers sont repris dans le dernier kilomètre et Castañeda lance le sprint de loin, seul Elia Viviani peut le remonter. Jaime échoue à la deuxième place de l'étape[3], après avoir terminé le sprint massif de la veille au sixième rang[4].

Année 2012[modifier | modifier le code]

Il quitte la formation EPM - UNE et participe au projet insufflé par le ministre des sports colombien, Jairo Clopatofsky. Il est enrôlé dans la deuxième équipe de la structure, l'équipe continentale Colombia - Comcel. Il remporte trois victoires au cours de la saison, bilan le plus faible depuis 2008[5]. Ses participations au Clásico RCN et au Tour de Colombie sont sans relief, hormis une troisième place à l'arrivée de la huitième étape de la Vuelta[6].

De manière ponctuelle, Castañeda, accompagné de Marlon Pérez et de Stíver Ortíz, renforce la sélection colombienne de poursuite par équipes. Il participe avec elle à la Vuelta a México[7] et au Tour of the Gila[8].

Au mois d'avril, cette fois, avec sa nouvelle formation, il est au départ de la Vuelta al Tolima. Lors de la deuxième étape, son équipe travaille pour que l'étape se termine par un sprint massif, où Castañeda est le plus rapide. Il s'offre ainsi sa première victoire 2012[9]. En mai, il dispute la Clásica de los Héroes de la Patria. Le peloton se présente groupé en vue de l'arrivée de la dernière étape. Lors du sprint, Castañeda devance le duo de la Movistar Byron Guamá et Marvin Angarita, et s'impose[10].

Il faut attendre, le 31 août, pour le voir conclure victorieusement la troisième étape de la Vuelta Marco Fidel Suárez. Il conquiert son troisième bouquet de la saison en règlant au sprint un peloton regroupé. Récompensant le travail de son équipe qui a annihilé toutes les tentatives d'échappée et notamment la dernière de Félix Cárdenas, à quelques héctomètres de l'arrivée[11].

Au mois d'octobre, la revue mundociclistico annonce le retour de Jaime Castañeda dans la formation EPM - UNE, pour la saison 2013[12]. Ses derniers résultats de l'année sont, en novembre, un podium au Clásico del Periódico El Colombiano. Troisième de la première étape[13], il finit le lendemain, à la même place au classement général final[14].

Année 2013[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les championnats[modifier | modifier le code]

Jeux sud-américains[modifier | modifier le code]

Course en ligne[modifier | modifier le code]

1 participation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Estrellas del ciclismo nacional cerraron con lujo ruta del Clásico », sur www.elcolombiano.com,‎ (consulté le 6 mars 2014)
  2. « Jaime Castaneda chez UNE », sur cyclismag.com,‎ (consulté le 18 avril 2012)
  3. « L'actu du 28 août », sur www.velo101.com (consulté le 28 août 2011)
  4. (es) « USA Procycling Challenge: Vivani ganó la cuarta etapa, Jaime Castañeda el mejor de los colombianos », sur www.ciclismodecolombia.com,‎ (consulté le 30 décembre 2012)
  5. « Voir la rubrique : Résultats », sur www.siteducyclisme.net (consulté le 30 décembre 2012)
  6. (es) « Les différents classements de la huitième étape du Tour de Colombie 2012 », sur docs.google.com (consulté le 30 décembre 2012)
  7. (es) « Selección Colombia de Pista competirá en la Vuelta a México », sur www.ciclismodecolombia.com,‎ (consulté le 30 décembre 2012)
  8. (en) « La liste des participants du Tour de Gila 2012 », sur www.tourofthegila.com (consulté le 30 décembre 2012)
  9. (es) « Vuelta Tolima, 2ª etapa: Jaime Castañeda al sprint celebra su 1ª de temporada », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 11 avril 2013)
  10. (es) « Julián Rodas "Doblemente Héroe de la Clásica", Castañeda el último ganador », sur nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 30 décembre 2012)
  11. (es) « Vuelta Marco Fidel Suárez-Bello, etapa3: Con Castañeda otra para Claro », sur nuestrociclismo.com,‎ 1er septembre 2012 (consulté le 30 décembre 2012)
  12. (es) « Ciclo mercado 2013: Oscar Sevilla firma con EPM-UNE », sur revistamundociclistico.com,‎ (consulté le 30 décembre 2012)
  13. (es) « Weimar Roldán (GW Shimano) "fue el primer líder" del Clásico El Colombiano », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 30 décembre 2012)
  14. (es) « Les différents classements du Clásico del Periódico El Colombiano 2012 », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 30 décembre 2012)
  15. (es) « El colombiano Jaime Castañeda, campeón en el Tour de Gravataí (Brasil) », sur www.eltiempo.com (consulté le 21 avril 2010)
  16. (es) « Vuelta a Colombia : Castañeda se lleva la segunda etapa y Sevilla se pone líder », sur www.esciclismo.com (consulté le 9 août 2010)
  17. (en) « Le classement de la course en ligne aux Jeux sud-américains de 2010 », sur results.medellin2010.org (consulté le 6 avril 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :