Jacques de Mailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques de Mailles
Biographie
Naissance
Décès
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Jacques de Mailles (1475 - v. 1540), dit le Loyal Serviteur, est un écrivain français. Noble du mandement de Morêtel, compagnon de Pierre du Terrail, le célèbre Chevalier Bayard, il est l'auteur de l'ouvrage La très joyeuse et très plaisante histoire du gentil seigneur de Bayart qui relate la vie de l'illustre chevalier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maison forte des seigneurs de Mailles.

Jacques de Mailles appartient à une noble famille du Dauphiné, dont la maison forte, encore visible à Mailles, a été bâtie au XIe ou XIIe siècle[1].

Cultivé, il comprend l'italien, l'allemand et l'espagnol et a étudié le latin, le français et le droit civil. En attendant de pouvoir un jour acquérir une charge notariale, il participe aux guerres d'Italie ; il fut archer, puis secrétaire de Pierre Terrail de Bayard. Il vécut donc longtemps dans l'intimité du « Chevalier sans peur et sans reproche ».

Son ouvrage, publié en 1527 sous le pseudonyme du « Loyal Serviteur », conjugué à ceux de deux de ses contemporains, Symphorien Champier et Aymar du Rivail, fait référence chez les historiens du chevalier Bayard, du XVIe siècle jusqu'à nos jours.

Plus tard, devenu notaire, Jacques de Mailles établira en 1525 le contrat de mariage de Jeanne, fille naturelle de Bayard, avec François de Bocsozel[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • La très joyeuse et très plaisante histoire du gentil seigneur de Bayart écrite par son loyal serviteur, Paléo Éditions, 2001 (ISBN 2913944264)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcel Fakoury, Mémoire de Môretel-de-Mailles, Éditions de Belledonne, 1998. (ISBN 2-911148-41-X)
  • Marcel Fakoury, Jacques de Mailles et le chevalier de Boutières, Éditions de Belledonne, 2001. (ISBN 2911148525)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Jacques Mailles. Le loyal serviteur, chroniqueur de Bayard », sur www.samuelhuet.com (consulté le 14 janvier 2016)