Jacques de Mahieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques de Mahieu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Jacques de Mahieu (Paris 1915 acte de naissance introuvable à Paris- Buenos Aires, 1990) est un professeur argentin d'origine française, docteur en Science Politique et en Sciences économiques. Il deviendra par la suite sociologue et anthropologue, développant des théories racialistes (racisme scientifique). Il a dirigé l'Institut des sciences de l'Homme de Buenos Aires après y avoir enseigné[1]. Ses ouvrages furent accueillis favorablement en France par la Nouvelle Droite durant les années 1970. Il a participé également à la revue de réalisme fantastique Kadath[2]. Ses livres parus en France défendent des théories selon lesquelles des contacts entre l'ancien et le nouveau monde ont eu lieu avant Christophe Colomb.

Biographie[modifier | modifier le code]

Plusieurs média écrivent que Jacques de Mahieu est également connu pour avoir fait partie de la 33e division SS de grenadiers volontaires Charlemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Toutefois la chronologie de sa vie entre fin 1944 et mai 1945 rend invraisemblable cette allégation. Néanmoins il ne fait aucun doute que Jacques de Mahieu fut un fervent adepte de Charles Maurras et un ardent pétainiste. C'est pourquoi, se sentant menacé à l'arrestation de son mentor à Lyon en septembre 1944, il fuira en Argentine, où il sera un des idéologues du mouvement péroniste. Il enseignera la philosophie dans les universités de Mendoza, San Luis, Buenos-Aires, Rio de Janeiro, Salvador et Québec au Canada qui lui décernera le grade de Dr Honoris Causa.

Livres[modifier | modifier le code]

en français[modifier | modifier le code]

en espagnol[modifier | modifier le code]

  • Video: «Europa y el nacionalsocialismo : desde el tratado de Versalles »
  • La Agonía del Dios Sol,
  • El Rey Vikingo del Paraguay
  • La Geografía Secreta de América
  • La Economía Comuntaria, Buenos Aires 1964, Universidad Argentina de Ciencias Sociales.
  • El Estado Comuntario, Buenos Aires 1973, Ediciones La Bastilla (2da. edición).
  • Tratado de Sociología General, Buenos Aires 1969, Centro Editor Argentino.
  • Proletariado y Cultura, Buenos Aires 1967, Editorial Marú.
  • Maurras y Sorel, Buenos Aires 1969, Centro Editor Argentino.
  • Fundamentos de Biopolítica, Buenos Aires 1968, Centro Editor Argentino.
  • Diccionario de Ciencia Política, Buenos Aires 1966, Books International.
  • Evolución y Porvenir del Sindicalismo, Buenos Aires 1954, Ediciones Arayú.
  • La Inteligencia Organizadora, San Luis 1950, Editorial San Luis.
  • Filosofía de la Estética, San Luis 1950, Universidad Nacional de Cuyo.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Réfléchir et Agir, no 10, hiver 2001, Qui est Jacques de Mahieu?, p. 7.
  2. Comité d'honneur Kadath
  3. Téléchargement ebook
  4. Téléchargement ebook