Jacques de Cauna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques de Cauna
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activité

Jacques de Cauna est un historien français né à Bordeaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur d’État de la Sorbonne, habilité à diriger les recherches par l’université des Antilles et de la Guyane, professeur honoraire des universités d'Etat d'Haïti, professeur à l'université de Pau, il est membre de nombreuses équipes de recherche travaillant sur la colonisation et la présence française aux Amériques, et des conseils scientifiques des Archives de France et du Centre de recherche international du CNRS sur les esclavages à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, ainsi que conseiller ou membre d’honneur de plusieurs sociétés savantes[1].

Il a séjourné pendant vingt-cinq ans dans divers pays de la Caraïbe (Martinique, Haïti, Jamaïque et Bahamas…) où il a occupé des fonctions de professeur, d'historien et de diplomate, et collaboré aux travaux de nombreuses instances scientifiques nationales ou internationales (Cnrs, Pnud, Unesco…). Il a dirigé le Centre de Recherche Historique de l'Institut Français d’Haïti[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de[1] :

  • Dynamiques caribéennes : pour une histoire des circulations dans l'espace atlantique : XVIIIe-XIXe siècles, sous la direction d'Eric Dubesset et Jacques de Cauna, PUB, sept. 2014.
  • La Société des plantations esclavagistes : Caraïbes francophone, anglophone et hispanophone : regards croisés, Jacques de Cauna et Cécile Révauger, éd. Les Indes savantes, mai 2013.
  • Toussaint Louverture : le grand précurseur, éd. Sud Ouest, coll. Référence, sept. 2012.
  • Voyage d'Outre-mer et infortunes les plus accablantes de la vie de M. Joinville-Gauban, présentation et commentaires de Jacques de Cauna, éd. La Girandole, mars 2011.
  • L'Aquitaine au temps du Prince Noir : actes du colloque de Dax, sous la direction de Jacques de Cauna, éd. Centre généalogique des Landes, PyréMonde, juillet 2010.
  • Bordeaux au XVIIIe siècle : le commerce atlantique et l'esclavage/ Bordeaux in the 18th century : trans-atlantic trading and slavery, Le Festin, 2010.
  • La traite bayonnaise au XVIIIe siècle : instructions, journal de bord, projets d'armement, Cairn, 2009.
  • Haïti, l'éternelle révolution : histoire d'une décolonisation (1789-1804), PRNG, 2009.
  • L'Ensenhamen du troubadour gascon Arnaut-Guilhem de Marsan, ou Code du parfait chevalier, avec Gérard Gouiran (transcription du texte), Pyrémonde, 2007.
  • Cadets de Gascogne. La Maison de Marsan de Cauna, tomes I, II et III, 2002-2004, réédition Princi Negue, 2004, tome IV, 2006.
  • Toussaint Louverture et l'indépendance d'Haïti. Témoignages pour un bicentenaire, Ed. Karthala et Société Française d'Histoire d'Outre-Mer, 2004.
  • Au temps des Isles à sucre, Histoire d'une plantation de Saint-Domingue au XVIIIe siècle, Éd. Karthala, 2003, réédition, 1987, prix de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer.
  • L'Eldorado des Aquitains. Gascons, Basques et Béarnais aux Îles d'Amérique, Éd. Atlantica, 1998, Prix de Académie Nationale des Belles Lettres de Bordeaux.
  • Haïti, l'éternelle Révolution, Éd. Henri Deschamps, 1997, Prix de la Société Haïtienne d'Histoire et de Géographie.
  • Antilles 1789. La Révolution aux Caraïbes, avec Lucien Abenon et Liliane Chauleau, Éd. F. Nathan, 1989.

Il a collaboré aux ouvrages suivants[1] :

  • Guide des sources de l'histoire de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions, dir. Claire Sibille, La Documentation française, 2007.
  • Saint-Domingue espagnol et la révolution nègre d'Haïti, collectif, dir. Alain Yacou, Karthala, 2007.
  • Peintures haïtiennes d'inspiration vaudou, catalogue exposition collection Arnaud, Musée d'Aquitaine, 2007.
  • Le Dictionnaire de Bordeaux, dir. M. Graneri-Clavé, Ed. Loubatières, 2006.
  • Rapport du Comité de réflexion sur la traite des Noirs et l'esclavage, 2005-2006 Le Monde Créole. Peuplement, société et condition humaine (XVIIe-XXe siècles), mélanges offerts à Hubert Gerbeau, dir. J. Weber, Les Indes Savantes, 2005.
  • Gascogne : un pays, une identité, Ed. Princi Negue, 2005.
  • L'esclavage, Historia thématique, n°80, nov. déc. 2002.
  • Haïti, photographies de Georges P. Clemenceau, Musée du Nouveau-Monde, 2001.
  • Haïti, collection Guides Gallimard, Gallimard, 2000.
  • Dictionnaire Encyclopédique des Antilles et de la Guyane , 7 t., Index et Thesaurus, dir. J. Corzani, Éd. Désormeaux, 1993-2000.
  • Paysans, systèmes et crise. Travaux sur l'agraire haïtien, Université des Antilles et Université d'État d'Haïti), 1993.
  • Mourir pour les Antilles, Indépendance nègre ou esclavage, collectif, éd. Michel L. Martin et A. Yacou, Éd. Caribéennes, 1991.
  • Hommes et Destins, dictionnaire biographique, Académie des Sciences d'Outre-Mer, 1986
  • Historama spécial, L'énigme Louis XVII, 1993, n° 25.
  • Mémoire des Landes, dictionnaire biographique, Arch. Dép. Landes, 1991.

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Commandeur de l'Ordre national Honneur et Mérite de la République d'Haïti en 1990[1].
  • Officier des Palmes Académiques[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]