Jacques de Casembroot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques de Casembroot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Jacques Louis Georges Auguste de CasembrootVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jacques Louis Georges Auguste de Casembroot , né à Bruxelles le [1] et mort en 1988, est un réalisateur français d'origine belge.

Il aurait utilisé le pseudonyme de Jean Milva[2] pour réaliser Le Perroquet vert, film dont il était le scénariste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière s'échelonne de 1928 (premier titre connu : Ernest et Amélie ou Le cruel destin) à 1971 (dernier titre connu : Les Rencontres de Mérimée). Ce réalisateur très important dans le domaine du court métrage a montré un grand savoir-faire dans une série de documentaires à l'écriture très soignée. Parmi ses œuvres de fiction, on lui doit notamment L'Ange gardien (1942).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Assistant réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Monteur[modifier | modifier le code]

Coopérateur technique[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de mariage n° 598 (vue 3/31) avec mention marginale du divorce. Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 4e arrondissement, registre des mariages de 1934.
  2. Memo from Belgium, 1966, numéros 72 à 95 [1].

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Jacques de Casembroot sur l’Internet Movie Database