Jacques Sanglier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Sanglier
Fonctions
Sénateur de Paris

(1 an, 7 mois et 19 jours)
Groupe politique RPR
Prédécesseur Pierre-Christian Taittinger
Député de la 22e circonscription de Paris

(3 ans, 8 mois et 10 jours)
Législature IVe (Cinquième République)
Groupe politique UDR
Prédécesseur Bernard Lafay
Successeur Bernard Lafay

(4 ans, 3 mois et 27 jours)
Législature IIe (Cinquième République)
Groupe politique UNR
Prédécesseur Pierre Ferri
Successeur Bernard Lafay
Député de la 37e circonscription de la Seine

(3 ans et 8 mois)
Législature Ire (Cinquième République)
Groupe politique UNR
Prédécesseur Michel Maurice-Bokanowski
Successeur Michel Maurice-Bokanowski
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bois-Colombes (Seine, France)
Date de décès (à 95 ans)
Parti politique UNR-RPR
Profession Éditeur imprimeur

Jacques Sanglier, né le à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine) et mort le , est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Sanglier, éditeur et imprimeur dans l'ouest parisien, devient député en tant que suppléant, lorsque Michel Maurice-Bokanowski est nommé au gouvernement de Michel Debré, au tout début de la législature. Il se présente ensuite dans la 22e circonscription de Paris, toujours sous l'étiquette UNR. Il devient suppléant de Bernard Lafay pour les 3e et 4e législatures, mais occupe son siège à l'Assemblée lorsque celui-ci est nommé au gouvernement en 1969.

En 1976, il remplace Pierre-Christian Taittinger au Sénat, nommé au gouvernement sur la liste duquel il avait été élu en 1968. Il termine son mandat mais ne se représente pas en 1977.

Joueur de tennis de haut niveau durant sa jeunesse, il a participé à douze reprises au tournoi de Roland-Garros entre 1935 et 1954. En 1946, il atteint les huitièmes de finale à Wimbledon[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Sanglier sur tennisarchives

Liens externes[modifier | modifier le code]