Jacques Séverac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Séverac.
image illustrant un réalisateur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Jacques Charles Hébert dit Jacques Séverac, né le à Houlgate (Calvados)[1] et mort le (à 80 ans) à Bourganeuf (Creuse), est un acteur, scénariste, producteur et réalisateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

On connait peu de chose de la vie de Jacques Séverac. Fils d'un loueur en meublé de la station balnéaire d'Houlgate[2], il s'était établi au Maroc[3] au début des années 1930. Il y a tourné plusieurs de ses films, notamment La Rose du souk tourné à Marrakech en 1930[4], Razzia en 1932 et Les Enfants du soleil sorti en 1962.

Il a débuté comme comédien au théâtre à Paris (théâtre des Variétés, Grand-Guignol) sous son véritable nom, puis au cinéma sous celui de Séverac-Mai avant d'entamer une carrière de réalisateur au début des années 1920 sous le nom de Jacques Séverac qu'il conservera jusqu'à la fin de sa carrière en 1966.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme directeur de production[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de naissance n° 3 (vue 345/528). Archives départementales en ligne du Calvados, état-civil d'Houlgate, registre NMD 1893-1902 avec mentions marginales de mariage et de décès.
  2. devenu imprimeur à Arcachon d'après l'article d'Albert Chiché paru à la une de l'hebdomadaire l'Avenir du bassin d'Arcachon du 14 décembre 1934, disponible sur Gallica , l'Avenir du bassin d'Arcachon
  3. L'Opinion du 11 juin 2011, rubrique Cinéma
  4. L'activité cinémathographique en France. Cinéa n° 4 de juin 1930, pp. 28-29, disponible sur Gallica.

Liens externes[modifier | modifier le code]