Jacques Rebotier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Rebotier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Jacques Rebotier (né le [1]) est un écrivain, poète, compositeur, comédien, metteur en scène français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fonde en 1992 la compagnie VoQue, dont le nom est un condensé de voix, invocation, équivoque.

Il est lauréat du prix des Découvreurs en 2009.

Créations[modifier | modifier le code]

Ses spectacles ont été créés dans divers lieux : la chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon (2004), la Comédie-Française, le théâtre Nanterre-Amandiers (2002), Le Quartz de Brest.

Écritures et créations théâtrales[modifier | modifier le code]

Sont créées aussi : Réponses à la question précédente, La vie est courbe, Vengeance tardive, Voir plus haut, Zoo-musique, Frontière-frontière (version franco-allemande des Ouvertures sont ), Description del ombre, le Théâtre des questions.

Mises en scène[modifier | modifier le code]

Écritures et créations musicales[modifier | modifier le code]

Les œuvres de Jacques Rebotier ont été jouées en France et dans le monde par l'ensemble 2e2m, l'Ensemble intercontemporain, Aleph, Court-Circuit[4], l'Orchestre philharmonique de Radio France, l'Orchestre national d'Île-de-France, Contrechamps, Accroche-note, Ars nova, Les Jeunes Solistes et de nombreux solistes.

Il est en 2008 compositeur associé au Quartz de Brest.

  • En 1991, l'ensemble du travail de Rebotier a fait l'objet d'un concert-portrait : exposition, hommages, installations à l'Opéra Bastille.
  • Requiem, pour sept voix, sept clarinettes, sept morts, chœur d'enfants, accordéon, cymbalum et soprano solo (1993-1994).
  • Bonjour, pour chœurs (1995)
  • De rien, pour soprano, clarinette, tuba et contrebasse (1996)
  • Hommage à Famuel Morfe, pièce pour orgue de barbarie (1996)
  • Les Poétiques, lecture concert pour voix, contrebasse et trompette marine (1996)
  • Chants de ménage et d'amour, pour soprano et orchestre symphonique (1999)
  • L'indien des neiges, opéra pour chœur d'enfants et octuor de violoncelle, livret de Joël Jouanneau (2001).
  • Nada, pour bombarde basse et électronique en temps réel, par Marc Duvermois et Thierry Coduys, au Théâtre du Vieux-Colombier (2003)
  • Tapez 1, pour chœur, création à la Cité de la musique, par l'Ensemble vocal Les Cris de Paris, sous la direction de Geoffroy Jourdain (juin 2005)
  • Weiss ist beau, pour clarinette, violoncelle, contrebasse et accordéon, par l'Ensemble Court-Circuit (2007)
  • Les Trois Jours de la queue du dragon, à l'amphitéâtre de l'Opéra Bastille (avril 2008)
  • Les 3 Parques m'attendent dans le parking, au Théâtre des Amandiers de Nanterre (2012)

Écriture[modifier | modifier le code]

Jacques Rebotier est l'auteur de :

  • Le Désordre du langage 1, 2 et 3, Les Solitaires Intempestifs, 1999
  • L'Empierreuse
  • Le théâtre est un théâtre, 47 Autobiographies, Animaux de transport et de compagnie, Contre les bêtes, Édition Harpo &
  • Litaniques, Le Dos de la langue, L'Arbalète-Gallimard, 2000-2001
  • Description de l'omme, Harpo / La Pliade, 2002.
  • P(l)ages, Brandes
  • Sept circonvolutions, Brandes
  • Le Chant très obscur de la langue, Ulysse fin de siècle
  • L'Attente, Æncrages & Co
  • Le Moment que, CIPM / Spectres familier
  • Encyclopédie de l'omme, composé pour partie au Pérou grâce à une mission de l'AFAA, Éditions Verticales, 2008[5]
  • 22, Placards !, livre recueillant 22 affiches de Jacques Rebotier, cousues-collées, réalisées en typographies, Æncrages & Co, 2013[6]
  • Black is Black, éditions plaine page, 2017.

Ainsi que d'éditions sonores :

  • P(l)age, Ades
  • Requiem, Radio-France /MFA
  • Sur mon cœur, sans mes mains, sous mes pieds, plus si affinité, Radio-France/Les poétiques
  • L'Indien Neige, Nocturne
  • Depuis 176 heures déjà, DVD Vouïr, 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]