Jacques Pic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques Pic
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
ValenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
Allées Jacques Pic à Valence (Drôme).jpg
Panneau des allées Jacques-Pic à Valence.

Jacques Pic, né le à Saint-Péray (Ardèche) et décédé le à Valence (Drôme), était un chef restaurateur de haute gastronomie français, connu pour avoir été le chef cuisinier et propriétaire du restaurant gastronomique la Maison Pic, à Valence. Il est le fils du chef André Pic, et le père du chef actuel de la Maison Pic, Anne-Sophie Pic (trois étoiles depuis 2007).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques était le fils d'André Pic, un chef cuisinier qui a travaillé dans le restaurant familial, l’Auberge du pin, dans les collines ardéchoises situées dans l'ouest valentinois. Lorsque Jacques avait deux ans, le restaurant a été déplacé dans la ville de Valence et est devenu la Maison Pic ; il a remporté trois étoiles au Guide Michelin. Quand il a eu sept ans, Jacques a vu l'impact que le travail avait sur la santé de son père et a décidé qu'il ne voulait pas devenir un chef, et s'est orienté vers une formation de mécanicien automobile.

Le restaurant a perdu sa troisième étoile en 1946, mais après avoir perdu sa deuxième étoile en 1950, et voyant que son père n'avait pas de successeur pour prendre le relais, Jacques a décidé de se réorienter vers la restauration et est devenu chef cuisinier afin de prendre en charge le restaurant. Il a retrouvé les deux étoiles pour son père et sa famille.

À son décès en 1992, son fils reprend l'entreprise familiale. Mais les résultats ne sont pas là, le restaurant perd d'ailleurs une étoile au Guide Michelin. Son frère écarté, ce n'est que quelques années plus tard qu'Anne-Sophie Pic prendra à son tour la direction du restaurant. C'est en 2007 qu'Anne-Sophie Pic reçoit à nouveau les trois étoiles.

Établissement[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jacques Pic a maintenant ses Allées à Valence ! », sur lyon-saveurs.fr, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]