Jacques Nicolas Belin de Ballu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belin.
Jacques Nicolas Belin de Ballu
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Jacques Nicolas Belin de Ballu, né à Paris le et mort à Saint-Pétersbourg le [1], est un helléniste français.

D'abord conseiller à la Cour des monnaies, il est ensuite professeur de langues anciennes à Bordeaux et devient membre associé de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1787. En 1800, il est nommé directeur du Prytanée de Saint-Cyr. Émigré en Russie, il est professeur de langue grecque à Kharkov, puis à Moscou et à Saint-Pétersbourg en 1812.

Principales publications[modifier | modifier le code]

Traductions
Varia
  • Mémoires et voyages d’un émigré (1801)
  • Le Prêtre, par un Dr de Sorbonne (1802)
  • Histoire de la dame invisible, ou Mémoires pour servir à l'étude du cœur humain (2 volumes, 1803)
  • Histoire critique de l'éloquence chez les Grecs, contenant la vie des orateurs, rhéteurs, sophistes et principaux grammairiens grecs qui ont fleuri depuis l'origine de l'art jusqu'au troisième siècle après J.-C., avec des remarques historiques et critiques (2 volumes, 1813)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Drut, « CTHS - Annuaire prosopographique : la France savante », sur cths.fr (consulté le 12 février 2018)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Friedrich August Eckstein, Nomenclator Philogorum (1871)