Jacques Moignard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moignard.

Jacques Moignard
Illustration.
Fonctions
Maire de Montech
En fonction depuis le
(7 ans, 9 mois et 6 jours)
Élection 30 janvier 2011 (partielles)
Prédécesseur Valérie Rabassa
Député de la 2e circonscription de Tarn-et-Garonne

(3 ans, 7 mois et 18 jours)
Élection
(Suppléant de Sylvia Pinel)
Groupe politique RRDP
Prédécesseur Sylvia Pinel
Successeur Sylvia Pinel
Conseiller général de Tarn-et-Garonne
élu dans le canton de Montech

(30 ans, 4 mois et 1 jour)
Prédécesseur Jean Augé
Successeur Dominique Sardeing-Rodriguez
Biographie
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Montauban
Nationalité française
Parti politique PS
Profession Éducateur spécialisé

Jacques Moignard, né le à Montauban, est un homme politique français, député-maire de Montech.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre du Parti socialiste, il est vice-président du conseil général de Tarn-et-Garonne[1]. Suppléant de la députée Sylvia Pinel depuis 2007, il la remplace à l'Assemblée à compter du 22 juillet 2012, celle-ci ayant été maintenue dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault[2]. Bien que socialiste, il siège au sein du groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste.

Cet éducateur spécialisé est par ailleurs président de la Mutuelle de Tarn-et-Garonne, secrétaire général de la Fédération nationale des mutuelles interprofessionnelles et membre du comité directeur de la Fédération nationale de la mutualité française.

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Maire
Intercommunalité
Conseiller général
  • Conseiller général de Tarn-et-Garonne de 1982 à 2012 (canton de Montech)
  • Vice-président du conseil général depuis 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jacques Moignard », Conseil général de Tarn-et-Garonne (consulté le 12 juillet 2007)
  2. « Montech. Jacques Moignard a fêté la victoire sur ses terres », sur ladepeche.fr, (consulté le 24 juin 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]