Jacques Mitsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Mitsch est un réalisateur français né le à Toulon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait des études de biologie puis de cinéma (ESAV Toulouse) et travaille régulièrement pour la télévision (France 3, Canal+ et ARTE) depuis 1985, notamment pour des documentaires. Il a réalisé une quinzaine de courts-métrages.

Après avoir reçu deux prix à l'occasion du 28e Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand pour son film Le Mammouth Poblaski (prix du public et prix Attention Talent), et après avoir été nommé une première fois en 1992 pour son documentaire Herman Heinzel, ornithologue, Le Mammouth Pobalski, a été nommé aux César du cinéma en 2007, dans la catégorie meilleur court-métrage.

« La force comique de Jacques Mitsch se situe entre un humour intemporel, lunaire, à la Tati, et une fantaisie débridée, plus rabelaisienne [...] Lorsqu’un genre s’avère trop étroit pour lui permettre de s’exprimer pleinement, Jacques Mitsch n’hésite pas à inventer des genres, tel le docupérette (documentaire doublé de l’opérette) pour raconter l’histoire d’un père tyrannique envers sa fille. Le travail des musiciens, l’accordéon, les différents paroliers (chansons et fiction) et le ton faussement documentaire donnent le la : Jacques Mitsch est un chef d’orchestre qui parvient à créer une harmonie avec des instruments pourtant discordants. Mettre en scène, c’est pour lui rechercher le point de décalage dans le langage cinématographique qui permettra de faire surgir l’univers poétique, quelque part entre la réalité et l’imaginaire »[1].

En 2013, il réalisa un documentaire sur l'histoire des ours Cannelle et Papillon, derniers ours de souche pyrénéenne. Il a suivi toutes les étapes de leur préparation au muséum d'histoire naturelle de Toulouse.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

  • 1999 "Le point de vue de l’échassier"
  • 2001 "Le bœuf mangeur de serpents / Cryptopuzzle"
  • 2002 "Sur la piste de Goliath"
  • 2005 "Gangsters de la science"
  • 2006 "Fumel de feu, de fer, de rock"
  • 2006 "Les Grands duels du sport – Cesta Punta : Eric Irastorza/Alex Rekalde"
  • 2010 "L’Esprit des plantes"
  • 2011 "Une histoire naturelle du rire"
  • 2012 "La ruée vers l'os"
  • 2013 "On l'appelait Cannelle"
  • 2014 "Animaux Médecins"
  • 2017 "Le fils de Neandertal ou le secret de nos origines"

Téléfilms[modifier | modifier le code]

  • 2009 Almasty, la dernière expédition.

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1985 Profession Godardt, coréalisation Nicole Marie,
  • 1986 Profession supporter / Alain Lasserre, taxidermiste: mention documentaire Clermont-Ferrand 1987 / Madame Rini / Miaou,
  • 1987 La visite au musée,
  • 1988 Jour de chasse, sélection Clermont-Ferrand 1989,
  • 1989 Hermann Heinzel ornithologue, sélection Clermont-Ferrand 1990
  • 1991 Bonjour je vais à Toulouse, Prix Novaïs Texeira 1992
  • 1997 Le petit frère d'Huguette, Prix Spécial du Jury (ex æquo) et Prix du Public Clermont-Ferrand 1998
  • 2000 Le gendarme à la retraite
  • 2002 L'usine s'engage, Prix Spécial du Jury Clermont-Ferrand 2003.
  • 2005 Le Mammouth Pobalski, Prix du Public et Prix Attention Talent Fnac Clermont-Ferrand 2006.
  • 2015 Le mari, la femme, le cochon et l'amant

Festival[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Mitsch l'inventeur, par Sylvie Delpech, Bref, le magazine du court métrage, numéro 78 (juillet-août 2007) : étude et entretien avec le cinéaste p. 24 et 25.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :