Jacques Malbrancq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Malbrancq, né vers 1579 à Aire, près de Saint-Omer, et mort en 1653 à Tournai (actuelle Belgique), est un prêtre jésuite des Pays-Bas méridionaux, professeur et prédicateur au collège jésuite de Saint-Omer. Il est surtout connu pour son étude détaillée sur la tribu gauloise des Morins [1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son livre De morinis et morinorum rebus, publiée à Tournai en 1639, avec nombreuses cartes, illustrations et planches gravées reste un ouvrage de référence en ce qui concerne tribu gauloise des Morins, qui peuplait la région de Saint-Omer (Artois).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Edmond Vansteenberghe, « La valeur historique du De Morinis de Malbrancq », in Bulletin de la Société des antiquités de Morinie, 1926