Jacques Louis Durand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Louis Durand est né à Pézenas (Hérault) le [1] et mort fusillé à Paris en . C'est une personnalité de la Commune de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ouvrier cordonnier comme son père, également militant syndicaliste, il signe le manifeste de l'Association internationale des travailleurs contre la guerre franco-prussienne de 1870. Il est sans succès candidat socialiste révolutionnaire aux élections du à l'Assemblée nationale. Il démissionne du Comité central de la Garde nationale le . Le , lors d'élections partielles, le IIe arrondissement l'élit au Conseil de la Commune, où il siège à la commission de la Justice. Il vote pour le Comité de Salut public. Il est fusillé par les Versaillais pendant la Semaine sanglante.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bernard Noël, Dictionnaire de la Commune, Flammarion, collection Champs, 1978
  • Jules Clère, Les Hommes de la Commune[2], Édouard Dentu, Paris,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de l'Hérault, état-civil numérisé de Pézenas, acte no 140 de l'année 1817, image 66 de la numérisation.
  2. Lire la version numérisée sur le site Gallica.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]