Jacques Louis Durand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Louis Durand est né à Pézenas (Hérault) le [1] et mort fusillé à Paris en mai 1871. C'est une personnalité de la Commune de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ouvrier cordonnier comme son père, également militant syndicaliste, il signe le manifeste de l'Association internationale des travailleurs contre la guerre franco-prussienne de 1870. Il est sans succès candidat socialiste révolutionnaire aux élections du 8 février 1871 à l'Assemblée nationale. Il démissionne du Comité central de la Garde nationale le 15 mars. Le 16 avril 1871, lors d'élections partielles, le IIe arrondissement l'élit au Conseil de la Commune, où il siège à la commission de la Justice. Il vote pour le Comité de Salut public. Il est fusillé par les Versaillais pendant la Semaine sanglante.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bernard Noël, Dictionnaire de la Commune, Flammarion, collection Champs, 1978
  • Jules Clère, Les Hommes de la Commune[2], Édouard Dentu, Paris,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de l'Hérault, état-civil numérisé de Pézenas, acte no 140 de l'année 1817, image 66 de la numérisation.
  2. Lire la version numérisée sur le site Gallica.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]