Jacques Lizène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Lizène
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nom de naissance
Jacques Lizène
Nationalité
Activité
Mouvement

Jacques Lizène, né à Ougrée (Seraing) le (70 ans), est un artiste liégeois « inventeur de l’art nul »[1]. Il s'autoproclame « petit Maître liégeois de la seconde moitié du XXe siècle » ou « artiste de la médiocrité, comme art d’attitude » ; il ne cesse de produire des œuvres branlantes, inintéressantes, vaguement humoristiques, généralement stupides mais toujours ancrées dans une critique radicale du système artistique.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Jacques Lizène. Désastre jubilatoire. Rapide rétrospective 1964-2011. , Passage de Retz, Paris
  • 2009 : Le[s] moi[s] de Lizène[2], Anvers
  • 2008 : Antiquités Contemporaines / Hedendaagse Antiek, T'Brandweer, Maastricht (comm : galerie nadjaVilenne) (Nl)
  • 2007 : Le Bonheur (comm. Estelle Lescaille), Bruxelles
  • 2006 : Arnaud Labelle-Rojoux, Jacques Lizène : "Frontières cordiales". Galerie Nadja Vilenne, Liège (B)
  • 2005 : Chapelle du Genêteil, Château-Gontier
  • 2004 : Soirée projection, L'art vidéo nul / 1971-2004, Cinéma Le Mercury, Nice
Jacques Lizène, new flemish artist (2003), l'autre génie d'art sans talent, Richard Foncke Gallery, Gent, Belgique
  • 2003 : Le Cabaret Schpountz : une carte blanche à Arnaud Labelle-Rojoux en collaboration avec le FRAC PACA, Friche la Belle de Mai, Marseille
Soirée projection / rencontre avec l'artiste (en collaboration avec 251 Nord et Avcan), Palais de Tokyo, Paris
Lizène-le-presque-nul, Galerie Damasquine (en collaboration avec 251 Nord et Avcan), Bruxelles
Galerie Nadja Vilenne, Liège
  • 2002 : Naufrage de regard(s), Musée des Beaux-Arts, Brest
  • 2001 : Galerie Art : Concept, Paris
  • 1998 : Jacques Lizène, "L'inachevé en tentative manquée d'inachèvement". Galerie Nadja Vilenne, Liège (B)

Jacques Lizène, "Remake '98". Quai Voltaire / Caisse des dépôts et consignations, Paris (F)

  • 1997 : Galerie Michel Journiac, Paris : exposition et performances à la salle des expositions Michel Journiac. Placards à tableaux, peintures au caca, sculptures génétiques. Le soir du vernissage : concert de musique à l'envers, et peinture à la matière fécale sur un portrait génétique de Lizène avec les yeux de Harald Szeemann. Le commissariat d'exposition était confié à Antoni Collot, les œuvres provenaient des collections de la Galerie Michel Ray.
  • 1990 : Atelier 340, Bruxelles
Zoo Galerie, Nantes
  • 1989 : Rapide rétrospective 1964-1980, La Criée, Halle d'art contemporain, Rennes
  • 1988 :
Espace 251 Nord, Liège
Jacques Lizène : Artiste de la médiocrité, Galerie Bilinelli, Bruxelles
  • 1987 : Galerie Giuliana De Crescenzo, Rome
  • 1984 : Espace 251 Nord, Liège
Galerie Bilinelli, Bruxelles
  • 1983 : Galerie L'A, Liège
Je n'ai jamais rien vu d'autre de l'Italie, Librairie Varia, Liège
  • 1982 : Cirque Divers, Liège
  • 1979 : Jacques Lizène, peinture analitique, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles
  • 1978 : Cirque Divers, Liège
  • 1974 : Galerie Yellow Now, Liège
  • 1973 : Jacques Lizène : Le perçu et le non-perçu, Galerie Yellow Now, Liège
  • 1970 : L'Apiaw, Liège
  • 1969 : Galerie Yellow, Liège

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 2005 : The 1970s and The 1980s, Palazzo delle Esposizioni, Rome, Italie (décembre 2005 - mars 2006)
Belgique visionnaire, Palais des Beaux Arts de Bruxelles, projection de 2 vidéos 1979 d'après 1971 et 1982-1983 (cur : Harald Szeemann)
Burlesques contemporains, Musée du Jeu de Paume, Paris
C'est l'été, collection du Frac Aquitaine, Bayonne
  • 2004 : Postérieurs, Galerie Martagon, Malaucène
Prêts à prêter, FRAC Paca, Marseille
Projet Cone Sud, exposition itinérante réalisée à partir des Fonds régionaux d'art contemporain Île-de-France et Poitou Charente (Museo de Arte, Lima, Pérou / Centro Cultural Mattucana 100, Santiago du Chili / Museo de arte moderno, Buenos Aires, Argentine/ Museo Nacional de Artes Visuales, Montevideo, Uruguay)
The 1970s and The 1980s, Palazzo delle Esposizioni, Rome, Italie
Poesia totale, StudioBresia Arte Contemporanea, Brescia, Italie
  • 2003 : Coconutour, Centre régional d'art contemporain Languedoc-Roussillon, Sète
Le colloque des chiens, OFF Collection - Biennale di Venezia - Part II, Centre Wallonie-Bruxelles, Paris
Chaque minute l'art à Liège change le monde, Quinze regards sur la collection de la Cera Foundation, Mamac, Liège
Pour de vrai ?, Château de Tours
  • 2002 : L'humour dans l'art contemporain, Espace Belleville, Paris
La cuite, Galerie Martagnon, Malaucène
Ivresse, Maison de la Devinière, Seuilly
Corps (I et II), Galerie Nadja Vilenne, Liège

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antoni Collot, Colloque : Qu’est ce que l’Art Domestique ? les 5 et 6 mars 2004 à la Cité Internationale universitaire de Paris, L'Aventure du scatologis : quelques cm² de meRdre sur le mur blanc, au-dessus du canapé.
  • Bezzan Cécilia (entretien avec Jacques Lizène), « Jacques Lizène ou la contrariété intuitive », part III, in Trouble, no 3, printemps-été 2003, p. 176-187.
  • « Magritte incarne-t-il l'esprit belge ? » in Ceci est un Supplément, BeauxArts hors-série : Ceci est Magritte, no 3, février 2002, p. 28-29.
  • Françoise Parfait, Vidéo : un art contemporain, Éditions du regard, 2002, p. 284.
  • Paul Ardenne, L'image du corps, Éditions du Regard, 2001, p. 176-177.
  • Denys Riout, Qu'est-ce que l'art moderne ?, Éditions Folio-Gallimard, 2001, p. 324-325.
  • Philippe Piguet, « Jacques Lizène, maître ès fiasco », in L'Œil, no 531, novembre 2001, p. 70.
  • Emmanuelle Lequeux, « Jacques Lizène », in Aden, no 184, rubrique les Arts, 21-27 novembre 2001, p. 31.
  • Nicolas Bourriaud, Formes de vie, Denoël, 1999, p. 129-130.
  • Emmanuelle Lequeux, « Le maître du fiasco », in Aden, rubrique les Arts, 16-22 décembre 1998, p. 28.
  • Michel Houellebecq, Interventions, Flammarion, 1995, p. 83-84.
  • Jean-Yves Jouannais, « Les fastes de l'insuccès », in Documents, no 3, juin 1993, p. 15-20.

Catalogues[modifier | modifier le code]

  • Jean-Yves Jouannais, L'idiotie, éditions Beaux arts magazine, août 2003, pages 20, 39, 105, 106, 110, 119, 194 et 221, (ISBN 2-84278-431-6).
  • L'humour dans l'art contemporain, édité à l'occasion de l'exposition à l'Espace Belleville, 2001, p. 25.
  • Le fou dédoublé, l'idiotie comme stratégie contemporaine, journal de l'exposition, 2000, p. 78-79.
  • Infamie, éditions Hazan, 1995, p. 27, 96 & 97
  • Hors limites : l'art et la vie 1952-1994, Éditions Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, Paris, 1994, pp; 227-228.
  • Jacques Lizène, Éditions Atelier 340, Bruxelles, 1990, p. 320.
  • Jacques Lizène. Remakes, Éditions Atelier 340, Galerie Nadja Vilenne et le centre d'art contemporain de Katowice, 2011, p. 136.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jacques Lizène, Tome III, sous la direction de Jean-Michel Botquin, Éditions l'Usine à Stars / Yellow Now : côté arts, 2009. (ISBN 978-2-87340-242-6)
  • Denis Gielen, Le Vingt-cinquième Bouddha. Conversation avec Jacques Lizène, préface d'Arnaud Labelle-Rojoux, Éditions facteur humain, Bruxelles, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Videos[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'ingénue galeriste (1993), Sylvana Lorenz, éd. Z'éditions, 2001 (ISBN 2-87720-291-7), p. 108
  2. Muhka