Jacques Livage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Livage
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction
Médaille Lavoisier (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jacques Livage (né le 26 octobre 1938, à Neuilly-sur-Seine), est un chimiste français titulaire de la chaire de chimie de la matière condensée au Collège de France, membre de l’Académie des sciences.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1960, il obtint un diplôme d’ingénieur à l’école nationale supérieure de chimie de Paris où il a également obtenu un doctorat d’État. Il fut assistant puis maître-assistant dans cette même école de 1960 à 1973. Il est professeur à l’université Pierre-et-Marie-Curie depuis 1973 et professeur au collège de France depuis 2001.

Travaux scientifiques[modifier | modifier le code]

Jacques Livage est un pionnier dans le domaine de la chimie douce. Il a notamment développé des procédés sol-gel permettant d’obtenir des matériaux originaux inaccessibles par les voies classiques de la chimie inorganique. Ses travaux ont notamment pour but de copier les procédés de biominéralisation qui sont des processus naturels permettant d’obtenir des matériaux de type verre dans des conditions particulièrement douces par rapport aux procédés classiques d’obtention. Les applications industrielles d’une telle chimie sont considérables.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Chimie théorique : concepts et problèmes, Hermann, 1972
  • Les matériaux : présent et futur" Rhône Poulenc Recherches, 1990
  • Les gels, Elsevier, 1995.
  • De la solution à l’oxyde, EDP Sciences et Éditions du CNRS, 1998.
  • Metal oxide chemistry and synthesis, J. Wiley, 2000.
  • Chimie de la matière condensée, Fayard, 2003.


Liens externes[modifier | modifier le code]