Jacques Lenoble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lenoble.

Jacques Lenoble est un philosophe du droit belge.

Membre du centre de droit de l'Université Catholique de Louvain, il s'occupe particulièrement de procéduralisation du droit. Sa théorie de la procéduralisation contextuelle (élaborée avec divers auteurs, dont Marc Maesschalk) permet une approche nouvelle reprenant certains éléments des conceptions développées par Jürgen Habermas et Niklas Luhmann.

Distinction[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Droit mythe et raison : essai sur la dérive mytho-logique de la nationalité juridique, Facultés universitaires Saint-Louis, Bruxelles, 1980
  • L'Europe au soir du siècle : identité et démocratie, ouvrage collectif sous la direction de Jacques Lenoble, Seuil, 1992
  • Droit et communication : la transformation du droit contemporain, Cerf, 1994, (ISBN 2-204-05001-6)[1].
  • Projekt Europa, Berlin, 1994, (ISBN 3-923024-66-5)
  • Dire la norme : droit, politique et énonciation, Bruyant, 1996, (ISBN 2-275-00189-1)
  • Toward a theory of governance, Pays-Bas, 2003, (ISBN 90-411-2146-3)[2].
  • Democracy, law and governance, Farnham Ashgate, (ISBN 978-1-4094-0395-1)

Lien externe[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]