Jacques Lœillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un musicien belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jacques Lœillet, baptisé à Gand le [1] et mort à Gand le )[1], est un compositeur et hautboïste belge de la période baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Gand, en Belgique, alors aux Pays-Bas espagnols, il était le plus jeune frère de Jean-Baptiste Lœillet de Londres. Comme son frère, il fit ses études à la maîtrise de la cathédrale de Gand[2]. Il servit comme hautboïste pour l'électeur Maximilien-Emmanuel de Bavière[1]'[2]. En 1715, il faisait partie de la chambre du roi Louis XV à Versailles[1]'[2] en qualité d'hautboïste. Il retourna à Gand en 1746 et y mourut deux années plus tard.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a composé des œuvres pour hautbois, violon et pour ensembles de cordes.

Discographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas, , 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 657
  2. a, b et c Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Larousse, , 1516 p. (ISBN 978-2-0358-6059-0), p. 826