Jacques Hondelatte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hondelatte.
Jacques Hondelatte
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
Nationalité
Activité

Jacques Hondelatte, né le à L'Absie (Deux-Sèvres) et mort le , est un architecte français. Il a été enseignant à l'École d'architecture et de paysage de Bordeaux de 1969 à 2002.

Inconnu du grand public, Hondelatte est pourtant un créateur culte pour quelques tribus de concepteurs, de tout âge, des personnalités renommées comme Jean Nouvel ou Rudy Ricciotti. Le critique Patrice Goulet et l’enseignant Hervé Bagot ont disséqué sa démarche «de chercheur». Il a des disciples plus directs, les architectes Lacaton & Vassal, la bande du groupe Epinard bleu, dont Frédéric Druot ou , et Christophe Hutin, Anna Chavepayre, Oriane Deville, Duncan Lewis. A l’école d’architecture de Bordeaux, il a été leur prof, «leur gourou sans dogmes» selon Druot.

Il a conçu aussi de grands projets, concours tous perdus car anti-ingénieurie conformiste : le viaduc de Millau avec ses grosses piles géantes en forme de bouteille, le Mont Saint-Michel avec un miroir pour le refléter, et surtout le tribunal de grande instance de Bordeaux, qu’il a d’abord gagné, puis perdu. Il est revenu à Richard Rogers. Echec qui l’a rendu malade.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

  • Les maisons Artiguebieille et Fargues, aujourd'hui modifiées ;
  • Appartement Cotlenko ;
  • Maison Sécherre, ayant conservé ses caractéristiques d'origine [1] ;
  • L'internat du lycée Gustave-Eiffel de Bordeaux[2] ;
  • L'aménagement du centre-ville de Niort ;
  • Le Centre d'études techniques du Sud-Ouest ;
  • École Goubet (Paris).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Hondelatte: des gratte-ciel dans la tête p. 263
  2. Patrice Goulet, Marc Donnadieu, L'internat du lycée Gustave-Eiffel à Bordeaux de Jacques Hondelatte (coll. « Défense et illustration de l'architecture contemporaine »), Institut français d'architecture, 1994, 93 p., ill.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]