Jacques Gruet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la ville ou le canton de Genève
Cet article est une ébauche concernant la ville ou le canton de Genève.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jacques Gruet était un clerc de notaire genevois, par ailleurs libertin et athée, mis à mort pour ses opinions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arrêté pour avoir placardé dans la Cathédrale Saint-Pierre de Genève un texte dénonçant la tyrannie théocratique instaurée par Jean Calvin, Gruet, membre du « parti des libertins », est exécuté à Champel le 26 juillet 1547 après avoir été longuement torturé[1].

Il aurait véhiculé des thèses proches du Traité des trois imposteurs.

Liens et références externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éléments (revue), n°117, été 2005, Ephémérides, p.2