Jacques Giroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giroux.
Jacques Giroux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Jacques Giroux est l'un des premiers felquistes en 1963.

Il est né à Montréal le , et est décédé à Québec le à la suite d'un cancer. Arrêté en juin 1963, après la trahison de Jean-Jacques Lanciault, il sera condamné à 10 ans de prison en automne 1964 pour homicide involontaire ayant causé le décès d'un gardien de nuit, à la suite du dépôt d'une bombe artisanale déposée à l'arrière d'un édifice publique dans le centre-ville de Montréal. Il fut libéré en 1967 et après avoir été quelque temps photographe, il a travaillé comme cadreur à Manic V lors de l'exposition universelle de Montréal. Il devint journaliste au Journal de Québec, en même temps qu'un autre felquiste Jean Denis Lamoureux. Alors pensionné du Journal de Québec, il est décédé en 2007 des suites d'un cancer.

Comme journaliste, il avait été l'initiateur avec certains autres journalistes du journal de la venue du Pape Jean-Paul II au Canada en ayant lancé une campagne de publicité à cet effet dans le Journal de Québec pour inciter les Évêques du Québec à inviter le Saint-Père à venir au Québec.