Jacques Gilles Henri Goguet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goguet.

Jacques Gilles Henri Goguet
Naissance
La Flotte, Charente-Maritime
Décès (à 27 ans)
Bray, Aisne
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1789-1794
Conflits Guerres de la Révolution française

Jacques Gilles Henri Goguet, né le à La Flotte en Charente-Maritime et mort assassiné le à Bray, dans l'Aisne, est un général de la Révolution française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Médecin de l’université de Montpellier et faisant partie de la Garde nationale de cette ville en 1789, il entre comme volontaire au 1er bataillon de volontaires de l’Hérault le . En août de la même année, il devient le commandant de ce bataillon et le 6 novembre, il a un cheval tué sous lui à la bataille de Jemappes. Le , il avertit le représentant Delacroix de la trahison de Dumouriez et il est félicité par la Convention le 6 avril.

Goguet est promu général de brigade à l’armée des côtes de Cherbourg le , et le 30 juin, il est employé à l’armée des Pyrénées-Orientales. Le 19 août, il commande la 1re brigade de la 1re division de cette armée et le 16 septembre suivant, il commande le camp de Salces. Il rejoint l’armée du Nord le . Il est nommé général de division le et commandant de l’armée intermédiaire à Guise. Il est assassiné près de Bray le par un de ses soldats.

Sources[modifier | modifier le code]