Jacques Gilles Henri Goguet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goguet.

Jacques Gilles Henri Goguet
Naissance
La Flotte, Charente-Maritime
Décès (à 27 ans)
Bray, Aisne
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1789-1794
Conflits Guerres de la Révolution française

Jacques Gilles Henri Goguet, né le à La Flotte en Charente-Maritime et mort assassiné le à Bray, dans l'Aisne, est un général de la Révolution française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Médecin de l’université de Montpellier et faisant partie de la Garde nationale de cette ville en 1789, il entre comme volontaire au 1er bataillon de volontaires de l’Hérault le 26 juin 1792. En août de la même année, il devient le commandant de ce bataillon et le 6 novembre, il a un cheval tué sous lui à la bataille de Jemappes. Le 27 mars 1793, il avertit le représentant Delacroix de la trahison de Dumouriez et il est félicité par la Convention le 6 avril.

Goguet est promu général de brigade à l’armée des côtes de Cherbourg le 15 mai 1793, et le 30 juin, il est employé à l’armée des Pyrénées-Orientales. Le 19 août, il commande la 1re brigade de la 1re division de cette armée et le 16 septembre suivant, il commande le camp de Salces. Il rejoint l’armée du Nord le 5 janvier 1794. Il est nommé général de division le 4 février 1794 et commandant de l’armée intermédiaire à Guise. Il est assassiné près de Bray le 21 avril 1794 par un de ses soldats.

Sources[modifier | modifier le code]