Jacques Gerber (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacques Gerber
Illustration.
Fonctions
Ministre jurassien
En fonction depuis le
Élection
Législature Législature 2016-2020
Prédécesseur Michel Probst
Président du Gouvernement jurassien
Prédécesseur David Eray
Successeur Martial Courtet
Député au Parlement du canton du Jura
Législature 2006-2010
2011-2015
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti libéral radical jurassien (PLRJ)
Diplômé de Université de Neuchâtel
Université de Manchester
École polytechnique fédérale de Zurich
Profession Économiste
Résidence Porrentruy

Jacques Gerber, né le , est une personnalité politique suisse, membre du Parti libéral radical jurassien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Jacques Gerber est issu d'une famille radicale de Vendlincourt. Son père a été député au Parlement jurassien, son frère Éric est maire de Vendlincourt[1].

Après avoir obtenu une maturité de type E en 1991 au Lycée cantonal de Porrentruy[2], il étudie à l'Université de Neuchâtel, où il décroche en 1995 une licence en économie et économie politique[3],[4].

En 1998, il obtient un master en économie agraire de l'Université de Manchester, puis un doctorat en économie agraire de l'EPFZ en 2003[3],[5].

Il est séparé et père de quatre enfants[4]. Il habite Porrentruy depuis 2005[6].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

De 2003 à 2007, il travaille à l'Office fédéral de l'agriculture.

En janvier 2008, il devient le chef de l'Office de l'environnement du canton du Jura. Il exerce cette fonction jusqu'à la fin 2015[3],[4].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il est conseiller de ville (législatif) de Porrentruy de 2005 à 2007,

Il est député au Parlement jurassien de 2007 à 2015, où il siège au sein de la Commission de la santé.

Le , il est élu au 2e tour au gouvernement jurassien avec 43,45 % des voix (4e place[7]; 30 % des voix et 3e place au 1er tour[8]). Il finit premier dans le district de l'Ajoie (où il réside), mais dernier dans ceux de Delémont et des Franches-Montagnes[9]. Il prend ses fonctions le , à la tête du département de l'économie et de la santé[10] et devient président du gouvernement en 2019. Il est le candidat le mieux réélu en 2020 (48,99 % des voix)[11],[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SF, « Qui êtes-vous, Jacques Gerber? | Journal L'Ajoie », sur www.journal-lajoie.ch (consulté le 19 février 2021)
  2. « Lycee Cantonal Porrentruy - Anciens bacheliers », sur www.lycee.ch (consulté le 19 février 2021)
  3. a b et c « Jacques Gerber », sur linkedin.com (consulté le 19 février 2021)
  4. a b et c www jura ch, République et Canton du Jura, « Département de l'économie, de la santé et de l'agriculture (DESA) », sur www.jura.ch (consulté le 19 février 2021)
  5. « DIJU - Dictionnaire du Jura – Gerber, Jacques (1973-) », sur www.diju.ch (consulté le 19 février 2021)
  6. « Portrait. Je sens que j’appartiens à une communauté », Le Journal de Porrentruy,‎ , p. 9 (lire en ligne)
  7. www jura ch, République et Canton du Jura, « Election du Gouvernement jurassien – 2e tour », sur www.jura.ch (consulté le 19 février 2021)
  8. www jura ch, République et Canton du Jura, « Election du Gouvernement jurassien – 1er tour », sur www.jura.ch (consulté le 19 février 2021)
  9. www rjb ch, RJB, Radio Jura Bernois, « Deux PDC, un PLR, un PCSI et un PS pour le nouveau Gouvernement », sur www.rjb.ch (consulté le 19 février 2021)
  10. Fiche biographique sur le site officiel du canton du Jura
  11. « Les cinq ministres sortants réélus au Gouvernement jurassien », sur rts.ch, (consulté le 19 février 2021)
  12. www jura ch, République et Canton du Jura, « Election du Gouvernement (2e tour) », sur www.jura.ch (consulté le 19 février 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]