Jacques Gallot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gallot.
Jacques Gallot
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Compositeur, luthisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Mouvement
Instrument

Jacques Gallot (ou Jacques de Gallot, le vieux Gallot de Paris) (ca. 1625, Paris - ca. 1695, Paris, Royaume de France) est un luthiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né dans une famille de musiciens. Son père Antoine Gallot (mort en 1647) était aussi luthiste, tout comme son frère Alexandre Gallot (ca. 1625-1684), également compositeur.

Élève d'Ennemond Gaultier, il publie à Paris des Pièces de luth composées sur différens mode (sic), dont l'introduction est en fait un court traité sur l'art du luth. Les pièces de ce recueil, regroupées par tonalité, sont à l'occasion des menuets ou des portraits de contemporains, notamment La Fontange et La Montespan. Il est l'auteur du Sommeil de Dufaut, pièce écrite en hommage à un autre compositeur de la même époque, au style comparable, François Dufaut.

Il a été l'un des maîtres de Sébastien de Brossard[1]. Robert de Visée a composé un tombeau en sa mémoire.

L'une des œuvres de Gallot a été transcrite pour orchestre par Ottorino Respighi dans un extrait de sa suite Gli Uccelli.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Pascal Monteilhet, François Dufault - Jacques Gallot - Pièces pour luth, Virgin, 2001
  • Klaus Oestreicher, Jacques (de) Gallot - Pièces de luth, Pan Verlag Veugels, 1980

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. James R. Anthony, La musique en France à l'époque baroque - De Beaujoyeulx à Rameau, Flammarion, 1981, p. 316.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]