Jacques Flamand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flamand.
Jacques Flamand
Nom de naissance Jacques Flamand
Naissance
Le Puy-en-Velay
Activité principale
éditeur, écrivain
Distinctions
Prix Trillium
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
poésie, conte, essai

Jacques Flamand, né en 1935 au Puy-en-Velay (Auvergne, France), est un éditeur, traducteur, poète et essayiste franco-ontarien[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Flamand fait de longues études universitaires à Strasbourg (Alsace), Ottawa (Ontario, Canada) et Hull (maintenant Gatineau, Québec) en théologie, en philosophie, en psychologie, en anglais et en lettres modernes[2]. Il s’établit en Ontario en 1966[1]. En 1970, il doit renoncer à une carrière de professeur à l’Université d’Ottawa en raison de ses idées jugées trop modernes par l’Église catholique romaine[3]. Il devient alors réviseur au Secrétariat d'État puis entre 1975 et 1987, traducteur au Conseil des Arts du Canada. Il fonde en 1982, avec Monique Bertoli, les Éditions du Vermillon[2]. Il est responsable en 1985 du volet français du premier Festival du livre d’Ottawa[4]. Entre 1993 et 1999, il est corédacteur de la revue Envol[2]. Il est récipiendaire du prix Trillium en 2000[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Nouvelles
  • 2001 - Mezzo tinto, Ottawa, Éditions David, 156 p., prix du Consulat général de France à Toronto
Conte
  • 1986 - Donatina et Noblika, Ottawa, Vermillon.
  • 1988 - Les Métiers du ciel, Ottawa, Vermillon.
  • 1990 - Le Noël des Lacoursière, Ottawa, Vermillon.
  • 1994 - Lapin rouge et Carotte blanche, Ottawa, Vermillon.
  • 1998 - Étiennette prend le train, Ottawa, Vermillon.
  • 1998 - L’étreinte de la pierre, Ottawa, Vermillon.
  • 1998 - Feux et brumes, Ottawa, Vermillon.
Poésie
  • 1979 - Ailante, chants et cris, Sherbrooke, Naaman.
  • 1980 - Été d’aube, dessins de Camille Claus, Sherbrooke, Naaman.
  • 1983 - Nasse et feu, Ottawa, Vermillon.
  • 1986 - Mirage, Ottawa, Vermillon.
  • 1991 - La terre a des frissons de ciel et Partira à ciel ouvert, Ottawa, Vermillon.
  • 1993 - Boire ta soif, Ottawa, Vermillon.
  • 1998 - À cœur d’ombre, Ottawa, Vermillon.
  • 1999 - Lithochronos ou le Premier Vol de la pierre, avec Andrée Christensen, Ottawa, Vermillon.
  • 2000 - Que l'apocalypse soit! , avec Andrée Christensen, Orléans, Éditions David
Essai
  • 1969 - L’idée de médiation chez Maurice Blondel, Louvain Paris, Nauwelaerts, 595 pages.
  • 1969 Monde et réalités terrestres. Essais théologiques, Bruges Paris et Montréal, Éditions Desclée de Brouwer et Éditions Bellarmin, 342 pages.
  • 1970 - Saint Pierre interroge le pape, Paris, Éditions du Cerf, 180 pages. Traduit en espagnol et en portugais
  • 1972 - Le sexe et la personne. Approche personnaliste, Toulouse, Privat.
  • 1983 - Écrire et traduire. Sur la voie de la création, Ottawa, Vermillon.
  • 1984 - Traduction : l'universitaire et le praticien, avec Arlette Thomas, Ottawa, Éditions de l’Université d’Ottawa.
  • 1984 - Hier, aujourd’hui. Les Grands Voiliers, avec Yves Proteau, Boucherville, Concilium.
  • 1984 - Papa pasteur, dans quelle religion?, Ottawa, Vermillon.
  • 1991 - La poésie : art pluriel, Ottawa, Vermillon.
  • 2001 - Du vide au silence, La poésie, réflexions, création poétique et visuelle, Ottawa, Vermillon.
Direction de collectifs
  • 1988 - Jongle et ris ! La paix, Ottawa, Vermillon.
  • 1989 Écriture franco-ontarienne d’aujourd’hui, avec Hédi Bouraoui, Ottawa, Vermillon.
  • 1989 - Fontaineries et encriers, Ottawa, Vermillon.
  • 1989 - Jongle et ris ! La paix, Volume II, Ottawa, Vermillon.
  • 1990 - Jongle et ris ! La paix, Volume IV, Ottawa, Vermillon.
  • 1991 - Jongle et ris ! La paix, Ottawa, Vermillon.
  • 1993 - Perce-neige, Ottawa, Vermillon.
  • 1994 - Chaîne et trame de vie, Ottawa, Vermillon.
  • 1995 - A capella, Ottawa, Vermillon.
  • 2003 - Écriture franco-ontarienne 2003, avec Hédi Bouraoui, Ottawa, Vermillon.
Traduction
  • 2002 - Le perroquet fâcheux, fable de Joe Rosenblatt, avec Andrée Christensen, Ottawa, Vermillon.
  • 2002 Belvédère, poésie de Christopher Levenson, , avec Andrée Christensen, Ottawa, Vermillon.
  • 2003 - Leonora, poésie de Virgil Burnett, avec Andrée Christensen, Ottawa, Vermillon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gaétan Gervais, Jean-Pierre Pichette et (dir.), Dictionnaire des écrits de l’Ontario français : 1613-1993, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, , 1097 p., p. 973
  2. a, b et c Service du livre luxembourgeois, Jacques Flamand : Dossier L, hors série, Marche-en-Famenne, Littérature française de Belgique, 24 p. (lire en ligne).
  3. Andrée Christensen, Allocution prononcée à l’occasion de l’assemblée générale de l’AAOF, le 2 juin 2001. «Participe présent», Bulletin de L’Association des auteurs et auteures de l’Ontario français, no 36, septembre 2001.
  4. Paul Gay, La vitalité littéraire de l'Ontario français : premier panorama, Ottawa, Éditions du Vermillon, , 239 p., p. 15.
  5. « Jacques Flamand », sur Service du livre luxembourgeois (consulté le 14 mai 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Service du livre luxembourgeois, Jacques Flamand : Dossier L, hors série, Marche-en-Famenne, Littérature française de Belgique, 24 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]