Jacques Flach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 25 mars 2019 à 11:18 et modifiée en dernier par Gustave67 (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Jacques Flach
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Geoffroi Jacques FlachVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Archives conservées par

Jacques Flach, né à Strasbourg le et mort le , est un juriste et historien français.

Biographie

Il est docteur en droit à l'université de Strasbourg en 1869. Lors de l'annexion de l'Alsace par l’Allemagne en 1871, il choisit la nationalité française et complète sa formation en suivant comme auditeur libre les cours de l'École des chartes et à l'École pratique des hautes études, puis devient avocat à la cour d'appel de Paris. En 1877, il est nommé professeur de législation comparée à l'École libre des sciences politiques. En 1883, il succède à Édouard Laboulaye à la chaire d'histoire des législations comparées du Collège de France. En 1884, il fait paraître le premier volume de son œuvre majeure, Les Origines de l'ancienne France, suivi de trois autres en 1893, 1904 et 1917. Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1912. Le penseur Georges Sorel a suivi ses cours pendant de longues années.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (86e division)[2].

Un prix quadriennal de l'Académie des sciences morales et politiques, décerné à l'auteur d'un travail original consacré à l'histoire de l'Alsace avant 1648, porte son nom.

Principales publications

  • Étude historique sur la durée et les effets de la minorité en droit romain et dans l'ancien droit français (1870). Réédition : Elibron Classics, Adamant Media Corporation, 2001.
  • La Bonorum possessio sous les empereurs romains depuis le commencement du IIe siècle jusqu'à Justinien exclusivement (1870)
  • De la Subrogation réelle (1870)
  • Les Origines de l'ancienne France, la condition des personnes et des terres, de Hugues Capet à Louis le Gros (4 volumes, 1886-1917) Texte en ligne I. Le régime seigneurial (Xe et XIe siècle) II. Les origines communales, la féodalité et la chevalerie
  • Études critiques sur l'histoire du droit romain au moyen âge, avec textes inédits (1890)
  • Le Compagnonnage dans les chansons de geste (1891) Texte en ligne
  • L'Origine historique de l'habitation et des lieux habités en France (1899). Paru sous le titre Étude sur les origines et les vicissitudes historiques de l'habitation en France in l'Enquête sur les conditions de l'habitation en France, les maisons-type, du Ministère de l'instruction publique et des beaux-arts, Comité des travaux historiques et scientifiques, section des sciences économiques et sociales (2 volumes, 1894-1899). Réédition : G. Monfort, Brionne, 1980. Texte en ligne
  • Essai sur la formation de l'esprit public allemand (1915)
  • Les Affinités françaises de l'Alsace avant Louis XIV et l'iniquité de sa séparation de la France (1915)
  • Le Droit de la force et la force du droit (1915)
  • Traité de la constance et consolation ès calamitez publiques, écrit par Guillaume du Vair pendant le siège de Paris de 1590, édité par Jacques Flach (1915)

Bibliographie

Notes et références

  1. « https://salamandre.college-de-france.fr/ead.html?id=FR075CDF_00CDF0059 » (consulté le )
  2. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents, (ISBN 978-2914611480), p. 330