Jacques Destrées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un écrivain français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'abbé Jacques Destrées (ou Destrée), né à Reims vers 1700 et mort en 1788, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est prieur de Neufville et collabore aux recueils périodiques de l'abbé Desfontaines, notamment les Observations sur les écrits modernes (1735 et suiv., 34 vol. in-12), et d'Élie Fréron. À ce titre, il est répertorié parmi les adversaires de Voltaire.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Contrôleur du Parnasse, ou Nouveaux mémoires de littérature française et étrangère, sous le pseudonyme de Lesage d'Hydrophonie, 1745, Berne, 3 vol. in-12
  • Almanach généalogique, historique et chronologique, 1747 et suiv., 3 vol.
  • Mémorial de chronologie généalogique et historique, 1752-1755, 4 vol.
  • L'Europe vivante et mourante, 1759-1760, 2 vol., sans nom d'auteur : c'est la continuation de l'ouvrage précédent

Source[modifier | modifier le code]