Jacques Courtin (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Courtin.
image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Jacques François Courtin
Cathédrale Saint-Étienne de Toulouse - Saint Paul ressuscitant Eutyque par Jacques François Courtin PM31001406.jpg

"Saint Paul ressuscitant Eutyque " Cathédrale Saint-Étienne de Toulouse

Naissance
Décès
Nationalité
Français Drapeau de la France
Activité
Maître
Distinctions
Prix de Rome 1700 et 1701

Jacques François Courtin, né à Sens en 1672 et mort à Paris le , est un artiste peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques François Courtin, élève de Louis de Boullogne[1], est lauréat d'un deuxième prix de Rome en peinture en 1700 pour Entrevue de Jacob et de son fils Joseph[2] et en 1701 pour Moïse exposé sur les eaux du Nil[3].

Il est reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture en février 1710, sera nommé peintre ordinaire du roi et prendra part au concours de 1726 ouvert dans la galerie d'Apollon.

Veuf, en premières noces d'Anne-Marguerite Boizard et, au jour de son décès, époux de Marie-Margueritte Mathieu, il décède à l'âge de 80 ans à Paris, cul-de-sac de Matignon. Il est enterré à l'église Saint-Germain-l'Auxerrois[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]