Jacques Chevallier (enseignant)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques Chevallier
Biographie
Naissance (77 ans)
Avesnes-sur-Helpe
Nationalité Française
Thématique
Titres Docteur en droit public
Profession Professeur de droit public et science politique
Œuvres principales L'État de droit, éd. Montchrestien
Le service public, Que sais-je
L'État post-moderne, éd. LGDJ
Science administrative, éd. Thémis
L'État, éd. Dalloz
Données clés

Jacques Chevallier, né le à Avesnes-sur-Helpe (Nord), est un professeur français de droit public.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jacques Chevallier soutient son doctorat d’État en droit public en à Paris sous la direction du professeur Roland Drago qu'il a connu à la Faculté de droit de Lille. Le sujet était : « L'élaboration historique du principe de séparation de la juridiction administrative et de l'administration active » (LGDJ, Bibl. de droit public, 1970).

Il est reçu 4e au concours de l'agrégation de droit public et science politique en 1969 (dernière année du concours double).

Il est successivement :

En 2012, il reçoit la distinction de professeur émérite.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • L'élaboration historique du principe de séparation de la juridiction administrative et de l'administration active, LGDJ, Bibliothèque de droit public, 1970.
  • L'État de droit, éd. Montchrestien, coll. Clefs, 160 p., 5e éd : 2010.
  • Le service public, éd. PUF, coll. Que sais-je, 128 p., 9e éd. 2012.
  • L'État post-moderne, éd. LGDJ, coll. Droit et société, 3e éd. : 2008, 261 p.
  • Science administrative, éd. PUF, coll. Thémis, 630 pp., 5e éd. 2013.
  • L'État, éd. Dalloz, coll. Connaissance du droit, 2e éd. 2011.

Responsabilités éditoriales[modifier | modifier le code]

  • Membre du conseil scientifique de Diritto Pubblico (1995-1998).
  • Membre du comité de rédaction de la Revue de droit de l'informatique (1990-1996).
  • Membre du comité de rédaction de la Revue internationale des sciences administratives (depuis 1992).
  • Membre du comité de rédaction de la Revue française d'administration publique (depuis 1993).
  • Membre du comité de publication de Res publica (depuis 2006).
  • Membre du conseil scientifique de la Revue française de science politique (depuis 1991).
  • Membre du conseil scientifique de la revue Droits (depuis 1991).
  • Membre du conseil scientifique de la revue Politix (depuis 1997).
  • Membre du conseil scientifique de la revue Télescope - ENAP-Montréal (depuis 2005).
  • Membre du comité consultatif de la Revue canadienne de science politique (depuis 2004).
  • Membre du conseil scientifique de la revue Quaderni (depuis 2008).
  • Membre du comité scientifique de la revue Politiques et Management public (depuis 2010).

Hommage[modifier | modifier le code]

  • Mélanges en l'honneur du Professeur Jacques Chevallier (2013)[1]
  • Chevalier (1989) puis Officier () des Palmes académiques.
  • Chevalier de la Légion d'honneur (1997).
  • Officier de l'ordre du Mérite (2002).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]