Jacques Chantier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Chantier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
Nationalité
Activité

Jacques Chantier, né Jean-Claude Piguet le 26 août 1924 à L'Orient et mort le 6 septembre 1979 à Lausanne, est un écrivain vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1948, il s'établit à Paris et y publie ses premiers ouvrages: un récit intitulé Le train (éditions du Triolet), suivi de quelques années plus tard d'un roman, Les Gitans, paru aux éditions de Minuit.

Puis il entre dans un silence qui dure plus de vingt ans sans pour autant renoncer à l'écriture. Après cette longue traversée du désert, il écrit trente-six poèmes réunis dans La vie au vent publiés par les Editions du Grand-Pont.

Après s'être réinstallé à Lausanne où il a enseigné le français aux étrangers, Jacques Chantier décède le 6 septembre 1979.

Sources[modifier | modifier le code]