Jacques Caballé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caballé.

Jacques Caballé
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (81 ans)
Montpellier, France
Taille 1,90 m (6 3)
Situation en club
Poste Ailier
Carrière professionnelle *
Saison Club
ASPTT Montpellier
Stade français
SA Lyon
ASVEL Lyon-Villeurbanne
Sélection en équipe nationale **
1959-1963Drapeau : France France (19 sél.)
Carrière d’entraîneur
ASVEL Lyon-Villeurbanne

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Jacques Caballé, né le , à Montpellier, en France, est un joueur et entraîneur français de basket-ball. Il évolue au poste d'ailier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute en 1954 à l'ASPTT de Montpellier sous la direction de René Chocat, conseiller technique régional, reconnu comme meilleur joueur français aux JO de 1948 à Londres. En 1957 l'équipe junior de Montpellier perd le titre de champion de France d'un point à Lyon contre le Stade Français. Il dispute le match France - Espagne junior à Toulouse.

La même année, il est retenu pour la préparation des Jeux olympiques de Rome il participe au stage du mois d'août à Nice. En novembre, une blessure en cours de préparation du match Pologne - France le prive de sélection. Il s'entraine à cette occasion avec les joueurs emblématiques que l'époque que sont Jean-Paul Beugnot, Roger Antoine, Christian Baltzer ou Robert Monclar.

À Paris en 1958, il joue au Stade Français qui monte en première division, puis l'année suivante termine second de sa poule. Il obtient sa première sélection avec léquipe de France le à Lisbonne contre le Portugal[1].

Libéré des obligations militaires fin 1960, Monclar le sollicite pour le rejoindre au SA Lyon. Cette saison-là donc en 1961, le SA Lyon gagne la coupe de France contre le Paris Université Club (PUC). En 1963, par l'intermédiaire de son recruteur M. Longchamps, le président De Barros le fait signer à l'ASVEL en même temps que l'espoir Gérard Moroze.

Pendant ses cinq saisons de joueur à l'ASVEL le club remporte cinq titres (trois de champion et deux coupes) sans réussir de doublé. Gravement blessé au genou gauche il arrête la compétition de haut niveau en 1968. Sollicité par Raphaël de Barros, il entraîne l'équipe en 1970 et 1971, saisons oùl'ASVEL termine les deux années avec le titre de champion de France.

Avec l'équipe de France, il totalise 19 sélections pour un total de 63 points, avec comme meilleure performance au niveau des points 14.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jacques Caballé », sur www.ffbb.com (consulté le 16 novembre 2010)