Jacques Brunhes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Brunhes
Illustration.
Fonctions
Député des Hauts-de-Seine
élu dans la Première circonscription des Hauts-de-Seine

(5 ans)
Réélection 16 juin 2002
Législature XIIe
Groupe politique PCF
Prédécesseur Dominique Frélaut
Successeur Roland Muzeau

(13 ans, 5 mois et 10 jours)
Réélection 12 juin 1988
28 mars 1993
1er juin 1997
Législature IXe - Xe - XIe
Groupe politique PCF
Prédécesseur aucun
Successeur Dominique Frélaut

(8 ans et 19 jours)
Élection 19 mars 1978
Réélection 21 juin 1981
Législature VIe - VIIe
Groupe politique PCF
Prédécesseur Waldeck L'Huillier
Successeur circonscription supprimée
Secrétaire d'État au Tourisme

(6 mois et 13 jours)
Président Jacques Chirac
Premier ministre Lionel Jospin
Gouvernement Jospin
Prédécesseur Michelle Demessine
Successeur Gilles de Robien
Maire de Genevilliers

(14 ans et 1 mois)
Prédécesseur Lucien Lanternier
Successeur Jacques Bourgoin
Conseiller général des Hauts-de-Seine
Canton de Gennevilliers-Nord

(3 ans, 3 mois et 9 jours)
Successeur Jacques Bourgoin
Conseiller régional d'Île-de-France

(7 ans)
Président Michel Giraud
Biographie
Date de naissance (84 ans)
Lieu de naissance Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Parti politique PCF
Profession Instituteur

Jacques Brunhes, né le à Paris, est un homme politique français.

Membre du Parti communiste français, il a été député des Hauts-de-Seine, conseiller régional d'Île-de-France, conseiller général du canton de Gennevilliers-Nord, maire de Gennevilliers et secrétaire d'État au tourisme dans le gouvernement de Lionel Jospin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et formation[modifier | modifier le code]

Jacques Brunhes est le fils d'un chauffeur de taxi. Après une formation à l'École normale d'instituteurs d’Auteuil, il obtient un poste d'instituteur dans une école du 18e arrondissement de Paris[1].

En 1962, il est nommé professeur de lettres-histoire-géographie dans un collège de Villeneuve-la-Garenne[1].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Il est élu député des Hauts-de-Seine de 1978 à 1986 ainsi que de 1988 à 1993 puis réelu député de la 1re circonscription des Hauts-de-Seine pour la XIIe législature (2002-2007) dans le groupe communiste dont il assure la vice-présidence de 1981 à 1986 puis à partir de 1988.

Durant ses mandatures, il est secrétaire de l'Assemblée (1979-1986, 2002-2007), vice-président (1993-1994), questeur (1997-1998, premier questeur communiste depuis 1947). Il est vice-président de la Commission des Affaires culturelles, familiales et sociales de 1981 à 1986, membre de la Commission des lois de 1988 à 2002, puis de la Commission de la Défense nationale et des forces armées[1].

En outre, il préside, dès sa formation en 1981, le Groupe d’amitiés avec le Vietnam, puis le Groupe d’amitiés France-Cambodge[1]. Sous la XIIe législature, il est membre du groupe d'études sur la question du Tibet[2].

Dans le même temps, il est élu conseiller municipal de Gennevilliers en 1983 et conseiller général des Hauts-de-Seine en 1985, avant de devenir Maire de Gennevilliers de 1987 à 2001.

C'est à partir de 2001 que Jacques Brunhes est nommé Secrétaire d'État au tourisme auprès du Ministre de l'équipement, des transports et du logement jusqu'en 2002.

Distinctions[modifier | modifier le code]

. Chevalier de la Légion d'honneur Chevalier de la Légion d'honneur en 2008. Il choisit Anicet Le Pors pour parrain[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]