Jacques Bergé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bergé.
Jacques Bergé
Jacques Bergé Groupe Fontaine Minerve Bruxelles 1751.JPG
Fontaine du Sablon à Bruxelles, 1751, détail.
Naissance
Décès
Activité
Lieux de travail

Jacques Bergé, né en 1693 à Bruxelles et mort dans cette ville en 1756, est un sculpteur flamand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'élève de Nicolas Coustou, avant de se rendre à Rome où il reste plusieurs années.Il retourne à Bruxelles où la corporation des Quatre-Couronnés l'admet comme maître en 1722. Il reçoit des commandes de grandes abbayes[1] souhaitant renouveler leurs décors.Jacques Bergé travaille pour les grandes abbayes de Parc, de Ninove et d'Afflighem, entre autres.Il exécute le buste de son confrère Augustin Coppens.C'est en tant qu'auteur de la Fontaine de Minerve au Grand-Sablon à Bruxelles, don du Thomas Bruce, comte d'Ailesbury, qu'il acquiert sa notoriété à Bruxelles.Les musées de Belgique conservent de lui des bozzetti, des reliefs et des esquisses.


Références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Devleeshouwer, L'arrondissement du Brabant sous l'occupation française 1794-1795. : Aspects administratifs et économiques, Bruxelles, Université Libre de Bruxelles, Institut de Sociologie, , p. 35: « En Brabant, le clergé est réputé posséder les deux tiers de toutes les propriétés. Dans cette province, en 1785, les abbayes les plus importantes jouissent des revenus suivants: Tongerloo, 123 375 florins; Afflighem, 120 000; Villers, 103 117; Saint-Bernard, 101 737; Saint-Michel, 74 063; Forest, 64 444; Averbode, 63 864; Grimberge, 56 994; Parc, 46 674 et La Cambre, 40 000 florins. »

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sculpture bruxelloise

Liens externes[modifier | modifier le code]