Jacques Aliamet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Aliamet
Jacques Aliamet - Vue des environs de Saverne.jpg

Vue des environs de Saverne

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Fratrie

Jean Jacques Aliamet, né à Abbeville le et mort à Paris le , est un graveur et un marchand d'estampes français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Aliamet fait ses classes dans l'atelier de Jacques-Philippe Le Bas.

Admis à l'Académie royale en 1763, Jacques Aliamet perfectionna l'art de graver à la pointe sèche, et pratiqua l'eau-forte. On a de lui plusieurs gravures d'après Nicolaes Berchem, Philips Wouwerman et Claude Joseph Vernet.

Il forma les graveurs De Ghendt et Charles-François-Adrien Macret.

Il fut éditeur et marchand d'estampes, entre 1764 et 1771, rue des Mathurins, vis-à-vis de la rue des Macons.

Son frère François-Germain Aliamet fut graveur au burin.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Émile Delignières, Catalogue raisonné de l'œuvre gravé de Jacques Aliamet d'Abbeville précédé d'une notice sur sa vie et son œuvre, Rapilly libraire-éditeur, Paris, 1896 (lire en ligne).
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays par un groupe d'écrivains spécialistes français et étrangers, Gründ, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :