Jacques-Henry Rys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques-Henry Rys
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 50 ans)
Paris 9e
Nom de naissance
Henri Rys
Nationalité
Activités
Autres informations
Mouvement

Jacques-Henry Rys, pseudonyme d'Henri Rys, né le à Lille et mort le dans le 9e arrondissement de Paris[1], est un chef d'orchestre et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques-Henry Rys est, à la fin des années 1940 et durant les années 1950, un chef d'orchestre de musique légère réputé, qui dirige de nombreux enregistrements pour les grandes vedettes de la chanson de l'époque, notamment Luis Mariano, Andrex, Yvette Giraud et Georges Guétary. Il assume également la direction de nombreuses émissions de variété à la radio.

Jacques-Henry Rys se fait également remarquer pour la qualité des orchestrations des premières opérettes de Francis Lopez, qui contribuent au succès de celles-ci : La Belle de Cadix (1945) dont il dirige les premières représentations au Casino Montparnasse, Andalousie (1947), Quatre Jours à Paris (1948), Monsieur Bourgogne (1949), La Route fleurie (1952), Tête de linotte (en collaboration avec Paul Bonneau, 1957).

À la demande de Germaine Roger, directrice de la Gaîté-Lyrique, Jacques-Henry Rys écrit la partition musicale de deux opérettes à succès : Colorado en 1950, et Pampanilla en 1954. Il collabore avec Henri Bourtayre à la composition de l'opérette Les Chevaliers du ciel (1955).

Direction d'orchestre d'opérettes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mairie de Paris, Acte de décès no 217, sur Archives de Paris, (consulté le 28 février 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]