Jacques-Henri Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques-Henri Simon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Plaque Jacques Henry-Simon, 21 boulevard de Beauséjour, Paris 16.jpg

plaque commémorative

Jacques-Henri Simon, né le à Labruguière (Tarn) et décédé en 1944 en déportation est un Résistant français, responsable du mouvement Organisation civile et militaire (OCM).

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation, Jacques-Henry Simon rejoint l'Organisation civile et militaire en février 1941.

Il participe à la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR), le 27 mai 1943, rue du Four à Paris.

Arrêté en avril 1944 à Paris, il est transféré à Paris et meurt en déportation.

Il vivait au 21 boulevard de Beauséjour (16e arrondissement de Paris), où une plaque lui rend hommage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources de l'article[modifier | modifier le code]

  • Guillaume Piketty, article Jacques-Henri Simon in Dictionnaire historique de la Résistance, p. 524, Robert Laffont, 2006.

Article connexe[modifier | modifier le code]