Jacques-Gabriel Huquier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques-Gabriel Huquier
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Père

Jacques-Gabriel Huquier, né en 1725[1] et mort le 7 juin 1805[2] à Shrewsbury, est un graveur, éditeur et marchand d'estampe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques-Gabriel Huquier est le fils de Gabriel Huquier, graveur et marchand d'estampe. Jacques-Gabriel travaille d'abord avec son père. En 1756, il publie des gravures chez Buldet[1].

Le 30 novembre 1758, Jacques-Gabriel Huquier épouse Anne-Louise Chéreau[2], fille du graveur et marchand d'estampe Jacques Chéreau. Les deux hommes s'associent pendant trois ans (1758-1761) et éditent ensemble des estampes[1].

À partir de 1761, Huquier édite seul des estampes et entretient d'importants liens commerciaux avec l'Espagne et le Portugal. Il vend des estampes de dévotion, des vues d'optique, des estampes d'après Boucher, Watteau et Nattoire ainsi que des images destinées à orner des éventails et des écrans de cheminée[1]. À partir de 1766, il édite des papiers peints.

Plusieurs adresses lui sont connues : chez son père, rue des Mathurin, puis chez son beau père, rue Saint-Jacques et enfin rue du Faubourg Saint Martin.

En 1772, il s'installe en Angleterre où il meurt en 1805[1]. Après son départ outre-manche, il ne semble plus avoir pratiqué la gravure, préférant la peinture et le dessin.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Préaud, Maxime., Dictionnaire des éditeurs d'estampes à Paris sous l'Ancien Régime, Promodis/Editions du Cercle de la librairie, (ISBN 9782903181604, OCLC 18410701, lire en ligne)
  2. a et b Yves Bruand, Michèle Hebert, Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle, Paris, Bibliothèque nationale de France, , 635 p. (lire en ligne), p. 538

Liens externes[modifier | modifier le code]