Jacqueline Plessis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacqueline Plessis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
Distinction

Jacqueline Marguerite Marie Victoire Christin dite Jacqueline Plessis, née le au Havre (Seine-Maritime)[1],[2] et morte le [3] à Espira-de-l'Agly (Pyrénées-Orientales), est une productrice et actrice de théâtre et de cinéma française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacqueline Plessis commence sa carrière comme comédienne de théâtre ; elle joue notamment avec Albert Préjean et Françoise Dorléac[4]. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle entre dans la Résistance française[4]. Elle poursuit sa carrière dans le cinéma, avec des réalisateurs comme Vittorio De Sica ou Sacha Guitry et des partenaires de scène comme Jean Marais, Martine Carol ou Jean Carmet[4].

Derrière les caméras, elle est assistante technique puis productrice pour l'ORTF (des émissions de télévision, 75 documentaires d'arts pour Les Grandes Expositions et des cours métrages sur les arts littéraires et plastiques).

Après avoir vécu à Neuilly-Plaisance (Seine-Saint-Denis)[1], ville dont elle a longtemps été conseillère municipale[4], elle vit à Perpignan[1].

Jacqueline Plessis était l'épouse de l'écrivain Henri Bernadac, décédé en 1989, ancien avocat à la Cour, ancien résistant.

Ses loisirs sont la poésie et la sculpture[4].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Rifa, « Jacqueline Plessis-Bernadac (1918-2019) : Comédienne, réalisatrice de télévision, résistante », La Semaine du Roussillon,‎ , p. 14.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jennifer Pasero, « Pierre Bourdan, un héros perpignanais tombé dans l'oubli », L'Indépendant,‎ (lire en ligne, consulté le 16 février 2021).
  2. « Table décennale du Havre 1913-1922 », sur Archives départementales de la Seine-Maritime (consulté le 8 juillet 2018) - Note : Dans la table décennale de 1913-1922 de la commune du Havre (vue 156/444) on retrouve une Jacqueline Margt. M. V. Christin dont la date de naissance est indiquée comme étant le 9 novembre 1918.
  3. « Au carnet du Monde », Le Monde,‎ , p. 27
  4. a b c d et e « UNE CÉLÉBRITÉ AVRONNAISE Jacqueline PLESSIS-BERNADAC », sur Plateau d'Avron