Jacqueline Nadel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nadel.
Jacqueline Nadel
Fonction
Directrice de recherche au CNRS
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (81 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Jacqueline Nadel, née le , est une psychologue et directrice de recherches émérite au CNRS française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle soutient en 1984 sa thèse d'État consacrée à l’œuvre d'Henri Wallon, intitulée « La fonction sociale de l'imitation directe au cours de la troisième année : une approche fonctionnaliste », sous la direction de René Zazzo à l'université Paris-Nanterre[1]. Elle est directrice de recherche émérite au CNRS, au Centre Émotion, Département de psychiatrie de La Salpêtrière. Son objet d'étude est l'imitation dans le cadre du développement de l'enfant notamment chez les enfants avec autisme.

Activités de recherche[modifier | modifier le code]

Elle s'intéresse particulièrement à l'imitation[2], et à la fonction qu’elle peut avoir, « au-delà de l’apprentissage ». Elle envisage que « l'imitation sert aussi à communiquer, que l’imitation soit spontanée ou induite »[3].

Elle est directrice des programmes pédagogiques du Centre Tedybear pour enfants avec autisme[4].

Elle est rédactrice en chef de la revue Enfance créée par Henri Wallon[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Wallon, d'aujourd'hui, avec Francine Best, Paris, Éditions du Scarabée-CEMEA, coll. « Pédagogies nouvelles », 1980
  • Imitation et communication entre jeunes enfants, préface de René Zazzo, Paris, Puf, coll. « Croissance de l'enfant, genèse de l'homme », 1986
  • (dir.) «Autisme : l'option biologique 1. Recherche», avec Bernadette Rogé, Psychologie française, Grenoble, Pug, 1998
  • « Autisme : l'option biologique 2. Prise en charge », avec Bernadette Rogé, Psychologie Française, Grenoble, Pug, 1998
  • Imiter pour grandir. Développement du bébé et de l'enfant avec autisme, Dunod, 2016
  • (co-dir.) Imiter pour découvrir l'humain : psychologie, neurobiologie, robotique et philosophie de l'esprit, avec Jean Decety, Puf, coll. « Psychologie et sciences de la pensée », 2011 (ISBN 9782130505013)
  • « L'imitation immédiate. Bilan et perspectives » ou « Pourquoi Platon nous a-t-il fait ça? », Psychologie française, , t. 33, no 1-2 (recension, René Zazzo, Enfance, 1988, 41-2, p. 125-126)
  • Réhabiliter scientifiquement l’imitation au bénéfice de l’autisme, L'Information psychiatrique, 2014/10, p. 835-842 DOI:10.1684/ipe.2014.1276

Revue Enfance[modifier | modifier le code]

  • 4/2015 Le corps comme instrument,
  • Volume 66 n° 2, avril-
  • Volume 65 n° 4, octobre-
  • Volume 64 n° 4, 2013
  • Volume 64 n° 2, Avril :
  • Volume 54 n° 1, 2002 : L'enfant autiste, un enfant en développement

Références[modifier | modifier le code]

  1. Thèse d'État, Université de Paris-Nanterre, 1984, notice Sudoc [1].
  2. Didier Houzel, « Jacqueline Nadel, Imiter pour grandir. Développement du bébé et de l’enfant avec autisme, Paris, Dunod, 2011», Notes de lecture, Journal de la psychanalyse de l'enfant, 2012/2, vol.  2, [lire en ligne].
  3. Monique et Jean-Michel Thurin, « Jacqueline Nadel : parcours d’un chercheur du développement de l’enfant », sur Pour la recherche n°2, Fédération française de psychiatrie, (consulté le 5 avril 2018).
  4. Centre Tedybear, équipe [2]
  5. « Revue Enfance - présentation », PUF (consulté le 5 avril 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]