Jacqueline Deyme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacqueline Deyme
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nom de naissance
Jacqueline Georges Deyme
Nationalité
Activité
Formation
Distinctions
Premier grand prix de Rome de sculpture en 1963

Jacqueline Georges Deyme, née à Paris le est une sculptrice française. Elle vit et travaille à La Celle-Saint-Cloud.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Jacqueline Deyme commence sa formation artistique en 1948 à la section enfants de l'Académie Julian à Paris. Elle entre à l'Académie Charpentier en 1954. De 1955 à 1956, elle est élève dans l'atelier de Joseph Rivière à l'Académie Julian, puis devient étudiante à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris dès 1956, dans les ateliers d'Hubert Yencesse et Collamarini.

Elle rencontre Alfred Janniot, Alberto Giacometti et Germaine Richier.

En 1958, Jacqueline Deyme obtient le grand prix Chenavard et une première médaille. En 1959, elle obtient le grand prix Lemaire et une première médaille. Elle est lauréate du deuxième second grand prix de Rome en 1961, et du premier grand prix de Rome de sculpture en 1963. Elle séjourne alors à Rome à la villa Médicis de 1964 à 1967.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 1960, Jacqueline Deyme est membre fondateur[1] de la première Biennale internationale de sculpture Formes humaines qui se tient au musée Rodin à Paris. En 1958, elle est membre du jury de la 1re Biennale internationale des arts au musée d'art moderne de la ville de Paris[2].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Jacqueline Deyme est professeur de dessin à l'école régionale des beaux-arts d'Épinal de 1966 à 1971. Sur la demande du maire de La Celle-Saint-Cloud, dans le cadre de l'association artistique et culturelle Assartx, elle crée un atelier de sculpture en collaboration avec le peintre Jean-Marc Lange, atelier qu'elle dirigera de 1972 à 2001.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Commandes[modifier | modifier le code]

  • 1991 : création d'une service à poisson pour la faïencerie de Gien.
  • 1986 : création de la nouvelle médaille officielle de la ville de Trouville-sur-Mer (Calvados), bronze doré sur socle translucide.
  • 1980 : médaillon en bronze à l'effigie de Lucien René Duchesne, maire honoraire de la ville de La Celle-Saint-Cloud.
  • 1978 : bas-relief en résine illustrant le jumelage de la ville de Beckum en Allemagne avec la ville de La Celle-Saint-Cloud.
  • 1980 : évocation de la place du Bourg de La Celle-Saint-Cloud, ronde bosse en résine offerte à la ville de Settat (Maroc) à l'occasion du jumelage avec cette ville.
  • 1983 : grand portique d'entrée du stade Lucien-René-Duschene Fer soudé et polychromie.
  • 1968 : sculpture en aluminium anodisé, groupe scolaire Jean-Zay à Nanterre. Une sculpture en bronze pour un ensemble d'habitation à Massy (Essonne).
  • 1961 : décoration murale en cuivre pour l'hôtel Beau Soleil à Combloux 74920.

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

2006 : galerie Alain Blondel, Paris. 2005 : galerie de Parc, Notre-Dame de Gravenchon (Seine-Maritime). 2001 : galerie Alain Blondel, Paris. 1989 : galerie Maguy Maraine, Lyon. 1990 : FIAC. Grand-Palais, Paris. Galerie Alain Blondel avec le peintre Jean-Marc Lange. 1988 : galerie Jean-Marie Cupillard, Saint-Tropez. Musée de Trouville, Villa Motébello. 1989 : galerie Maguy Maraine, Lyon. 1986 : galerie de la Fondation Taylor, Paris.

Invitée d'honneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avec Cécile Goldcheider, conservateur du musée Rodin, les critiques d'art Waldémar George et Raymond Charmet, les sculpteurs André Arbus, René Leleu et Volti.
  2. Le commissaire de l'exposition étant Raymond Cogniat.
  3. Base Joconde
  4. « Le Vent », notice sur la base Cat'zArts.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :