Jacqueline Bloch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacqueline Bloch est une physicienne française spécialiste des nanosciences[1], membre de l'Académie des sciences.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacqueline Bloch est ingénieure ESPCI, diplômée en 1991 (106e promotion), titulaire d'un DEA de physique de la matière condensée (1990). Elle effectue un doctorat de l’université Pierre-et-Marie-Curie sur l'étude des propriétés optiques de fils quantiques[2]. En 1994, elle rejoint le CNRS, et effectue ses recherches au L2M (Laboratoire de microstructures et de microélecroniques) de Bagneux, qui déménage et devient en 2001 le LPN (Laboratoire de photonique et nanostructures) à Marcoussis. En 1998, elle effectue un séjour d'un an et effectue des recherches aux Laboratoires Bell. Elle s’intéresse au couplage ultime entre lumière et matière en lien étroit avec les nanotechnologies des semi-conducteurs. Elle a notamment fait des découvertes importantes dans l'étude de la physique des polaritons.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]