Jacobo Machover

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacobo Machover
Naissance
La Havane (Cuba)
Activité principale
Maître de conférences à l'université d'Avignon et à l'École Supérieure de gestion de Paris, écrivain et journaliste
Auteur
Genres
Essai

Œuvres principales

Jacobo Machover est un universitaire, écrivain et journaliste cubain né en 1954, à La Havane qu'il a quittée en 1963. Il réside dès lors en France.

Jacobo Machover est l'auteur de plusieurs ouvrages où il critique le régime castriste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacobo Machover est titulaire d'une maîtrise d'histoire obtenue en 1983, d'un DEA d'études ibériques et latino-américaines et d'un doctorat en études latino-américaines obtenu en 2000.

Fils d'un exilé cubain qui fut interprète auprès d'Ernesto Che Guevara, il suit sa famille dans l'exil et s'installe en France en 1963[1],[2].

Il enseigne à l'université de Paris XII[3] et est maître de conférences à l'Université d'Avignon. Il a été critique littéraire pour le Magazine littéraire et Libération. Il fut également correspondant à Paris pour deux importants titres de la presse espagnole : le quotidien Diario 16 et la revue Cambio 16. Il travaille également au centre de recherche de l'ESG[4].

Il a publié plusieurs ouvrages sur son pays natal, en défendant toujours une ligne critique vis-à-vis du régime castriste. Il s'attaque en particulier à l'image de Che Guevara, qu'il décrit comme un « bourreau fanatique »[5], « instrument du castrisme », promoteur d'un « homme nouveau » socialiste et créateur de camps de rééducation par le travail[6].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Pour l'historien Pierre Rigoulot, c'est grâce à des personnalités comme Jacobo Machover que l'on connaît l'existence des camps à Cuba[7].

Le journaliste Emmanuel Hecht indique que son ouvrage La Face cachée du Che présente « des faits et des témoignages »[8].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Che Guevara, «un bourreau fanatique» », sur 20 Minutes, (consulté le 12 avril 2009)
  2. Quatrième de couverture de La Face cachée du Che, Buchet-Chastel, 2007.
  3. « Jacobo Machover, La face cachée du Che, éd. Buchet/Chastel », Fondation Maison des Sciences de l'Homme (consulté le 12 avril 2009)
  4. CV sur le site de l'ESG
  5. Che Guevara, « un bourreau fanatique », 20 minutes, 30 septembre 2007.
  6. Les différentes facettes du mythe du Che, La Croix
  7. Vincent Marcel Hommages à Fidel Castro : la gauche complaisante? Public Sénat, 2 décembre 2016
  8. Emmanuel Hecht Le Che, martyr et ange de la mort Les Échos, 7 septembre 2007
  9. Gilles Biassette « Cuba de Batista à Castro » de Jacobo Machover La Croix, 31 décembre 2018

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]