Jacob de Wit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre
Cet article est une ébauche concernant un peintre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jacob de Wit
Jacob de Wit, by Jacob de Wit.jpg

Autoportrait

Naissance
Décès
Activité
Trumeau avec bas-relief en grisaille par Jacob de Wit au Museum Willet-Holthuysen.

Jacob de Wit (19 décembre 1695, Amsterdam – 12 novembre 1754, Amsterdam) est un peintre néerlandais spécialisé dans la peinture des scènes religieuses.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacob de Wit est né en 1695 à Amsterdam aux Pays-Bas. Il devient célèbre pour ses peintures sur plafonds et sur trumeaux. Il habite à Amsterdam dans le quartier de Keizersgracht. De nombreux appartements de ce quartier sont décorés par Jacob de Wit, comme en témoignent des plafonds et dessus de porte peints par le maître. Ils décorent également les résidences secondaires des familles nobles d'Amsterdam, les buitenplaatsen, établies dans les environs de Haarlem ou de la rivière Vecht. Il a enseigné également la peinture et a eu comme élèves les frères Frans et Jacob Xavery.

Il meurt à Amsterdam en 1754.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Baptême du Christ dans le Jourdain (1716) – Dessin à la craie et au crayon[1]
  • Adoration des Bergers (1726) – Huile sur toile[2]
  • Sainte Famille et Trinité (1726) – Huile sur toile[3]
  • Allégorie de l'Éphémère (1733) – Huile sur toile[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]