Jacob Ziegler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacob Ziegler
Wolf Huber 005b.jpg
Portrait de Jacob Ziegler par Wolf Huber
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion

L'humaniste et théologien Jacob Ziegler, en allemand Jakob Ziegler, né vers 1470-1471, originaire de Landau an der Isar en Bavière, et mort en août 1549 à Passau, était un savant itinérant spécialiste de géographie et de cartographie. Il a étudié à l'université d'Ingolstadt[1], puis passé un certain temps à la cour du pape Léon X avant de se convertir au protestantisme ; par la suite, ses ouvrages géographiques ont été placés dans l'Index librorum prohibitorum.

Il enseigna quelque temps à Vienne. Son portrait par Wolf Huber (c. 1485-1553), exécuté en 1540, lorsqu'il avait environ soixante-dix ans, se trouve au musée d'histoire de l'art de Vienne[2] ; la figure de saint Pierre dans l'Allégorie de la Croix de Huber a également été identifiée comme un portrait de Ziegler[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les deux écrits les plus importants de Jacob Ziegler sont un commentaire de l'Histoire naturelle (Historia Naturalis) de Pline l'Ancien publié en 1531 et le traité de géographie Quae intus continentur Syrie, Palestine, Arabie, Aegyptus, Schondia, Holmiae, Regionum Superiorum publié à Strasbourg en 1532[4].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. "Studenten und Professoren der Ingolstädter Universität"
  2. Portrait de Ziegler
  3. (en) Ludwig Baldass et Otto Benesch, « A Newly Discovered Portrait by Wolf Huber », The Burlington Magazine for Connoisseurs, vol. 40, n° 231, juin 1922, p. 302-305.
  4. Karl Schottenloher 1910.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Siegmund Günther, « Jakob Ziegler, ein bayerischer Geograph und Mathematiker », Ansbach, Leipzig, 1896 (Forschungen zur Kultur- und Literaturgeschichte Bayerns; 4).
  • Siegmund Günther, « Ziegler, Jakob », Allgemeine Deutsche Biographie, Leipzig, Duncker & Humblot, 1900, vol. 45, p. 175–177.
  • (de) Karl Schottenloher, « Jakob Ziegler aus Landau an der Isar », Münster, 1910 (Reformationsgeschichtliche Studien und Texte ; 8-10).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque universitaire de Pologne • Bibliothèque nationale tchèque